Test Covid : des milliers de données personnelles dans la nature

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Paul Laurent Modifié le 1 septembre 2021 à 15h56
Francetest Fuite
1 euroFrancetest facture les pharmaciens 1 euro par transmission au SI-DEP.

Le site Francetest.fr, créé en janvier 2021 pour établir plus facilement un lien entre le système d’information de dépistage du gouvernement (SI-DEP) et les pharmaciens, a laissé fuiter, pendant plusieurs mois, les résultats de 700.000 tests ainsi que l’identité complète des personnes concernées.

C’est Mediapart qui a, le 31 août 2021, révélé cette faille informatique qui rend « accessible en quelques clics » les données personnelles de patients. Étaient accessibles, en plus des résultats des tests, le nom, prénom, date de naissance, numéro de téléphone, adresse mail, adresse postale et le numéro de sécurité sociale de ces 700.000 Français. La plateforme, prévenue par Mediapart, a réparé ce dysfonctionnement le 28 août 2021. Pour Mediapart, Francetest a été conçue avec une « série de négligences, pour certaines grossières ».

Une plateforme de gestion de tests anti-Covid non-homologuée par le gouvernement

Le SI-DEP est une plateforme créée par le gouvernement pour « s’assurer que tous les cas positifs sont bien pris en charge », explique le ministère de la Santé. Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France, explique que le SI-DEP « n’est pas très ergonomique ». C’est pour cela que beaucoup de pharmaciens ont recours à un tiers pour transmettre les résultats des tests.

Le problème est que Francetest n’est pas un outil agréé par le gouvernement pour effectuer le transfert des données. « Ça fait des semaines et des semaines que nous alertons les autorités sur ces sociétés qui se présentent comme labellisées et facilitent la tâche des pharmaciens pour aller sur le SI-DEP », explique Philippe Besset. Nathaniel Hayoun, le dirigeant de Francetest, assure à Mediapart que tout a été fait légalement et que son « dossier est en cours de validation » affirmant être en contact avec le gouvernement.

Une enquête de la Cnil en cours

La Commission nationale de l’information et des libertés (Cnil) a lancé une enquête pour déterminer si les procédures de signalement de fuite ont été suivies, si les données étaient suffisamment protégées et si le règlement général sur la protection des données (RGPD) a bien été respecté par la plateforme Francetest.

Aucun commentaire à «Test Covid : des milliers de données personnelles dans la nature»

Laisser un commentaire

* Champs requis