Euro millions : Que va faire le gagnant avec ses 190 millions d’euros ?

Par Véronique Farret Modifié le 14 août 2012 à 7h48

La question me turlupine car j'ai du mal à imaginer ce que représente cette somme faramineuse.
Que vais-je faire des 190 000 000 € gagnés à l'Euro Millions ?
- Acheter 3 Airbus A318 ?
- Nourrir 2 fois par jour pendant 3 ans les 860 000 bénéficiaires des Restos du Cœur ?
- Offrir un F3 ou une maison du dispositif Borloo à 1 900 familles aux revenus modestes ?

Les choix sont innombrables et la décision embarrassante, vous en conviendrez !

Mais suspendons un instant le fantasme : « Plus d'argent pour plus de gagnants ». Voilà le slogan du député UMP du Haut-Rhin, Eric Straumann, ex-prof agrégé d'économie et de gestion qui demande à la Française des Jeux de plafonner les gains des joueurs à 30 millions d' € faisant ainsi 6 fois plus d'heureux et rendant la somme de chacun "compréhensible et "dépensable" par une personne physique " Il s'agit d'un gain "excessif et inconvenant...Ça n'apporte plus rien à l'intérêt du jeu." Eric Straumann assure que cela «n’impacterait pas l'économie générale du jeu, ni les recettes de l’État et aurait même, à terme, un effet attractif".

30 Millions d'euros, un gain sans grand intérêt ? La Française des jeux, organe percepteur d'impôts "doux" de l’État [NDLR : Les jeux de hasard rapportent 4,7 milliards d'euros à l'Etat par an, soit autant que l'impôt sur les grandes fortunes post-réforme socialiste] est d'un avis contraire. Elle rechigne à cette idée, arguant le risque d'un désintérêt des joueurs pour un "jeu moins attractif" et donc une diminution de son chiffre d'affaires.
J'avoue que je serais plus à l'aise de gérer 30 millions d'euros que 190 millions. Cela me parlerait un peu plus et me ferait peut être "rêver". Pas vous ?

Moi, Présidente de la République... Suivant la politique actuelle de ce "généreux" gouvernement qui prétend répartir la richesse en redistribuant l'épargne des Français, j'irais même plus loin que Monsieur Straumann : A l'instar du locataire faible du fort de Brégançon qui "n'aime pas les riches" je l'amplifierais dans un esprit de solidarité.
Moi, Présidente de la République, " je serai en capacité de faire en sorte de nous concerter" pour plafonner les gains du loto à 1 Million €, qui est le seuil de déclenchement du taux de prélèvement à 75,%, rappelons-le !

Mais voilà, j'ai peu de chance d'être élue. Par conséquent en ces temps de rigueur, les Français s’apprêtant à subir le matraquage fiscal décidé par le gouvernement, si je gagne plus d'un million au loto, j'ai trop peur de me voir stigmatisée par mes compatriotes socialistes et haïe par le président François Hollande ! Au lieu de le réenchanter, cette ambiance tuerait le rêve ! Après réflexion, je ne jouerai pas du tout.

Un peu de décence ! Il ne suffit pas de démolir tout ce que Nicolas Sarkozy et son équipe ont construit pour être crédibles auprès de vos électeurs. Pour une fois Mesdames et Messieurs les socialistes, soyez cohérents et plébiscitez la proposition de ce député UMP !

Véronique Farret est une contribuable à sa fenêtre, qui profite de son temps libre pour surveiller du coin de l’œil le Pouvoir en place, et partager ses observations sur son forum.