Immatriculations de véhicules : +3,5% en janvier-mai 2018 en France

Par Anton Kunin Publié le 18 juin 2018 à 7h25
Voiture Neuve Marche France Suv Etude Augmentation Prix
5%Les immatriculations de véhicules Renault ont progressé de 5% sur la période janvier-mai 2018 comparé à janvier-mai 2017.

Sur un an, les immatriculations de véhicules ont à peine progressé en France en mai 2018, tandis qu’ils affichent une hausse de 3,5%% sur les cinq premiers mois de l’année, apprend-on du dernier bilan de l'association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA).

Les Français ont acheté plus de voitures que les Allemands mais moins que les Espagnols

Après une croissance encourageante en avril 2018, les immatriculations de véhicules ont à peine progressé en mai 2018 en Europe (+0,8%) et encore moins en France (+0,1%, soit 191 702 immatriculations en mai 2018 contre 191 416 sur le même mois un an plus tôt). L’Espagne et le Royaume-Uni ont montré la dynamique la plus spectaculaire (+10,6% et +3,4% respectivement), tandis que les immatriculations ont reculé en Allemagne (-5,8%) et Italie (-2,8%) par exemple.

En glissement sur la période janvier-mai 2018 comparé à janvier-mai 2017, la France affiche néanmoins une bonne progression (+3,5%, soit 935 934 véhicules contre 904 341 sur les cinq mêmes mois en 2017). C’est plus qu’en Allemagne (+2,6%) et quasiment autant qu’en Belgique (+3%). Dans d’autres pays de l’UE la dynamique est carrément vertigineuse : +29,3% en Roumanie, +28,6% en Hongrie, +25,6% en Bulgarie et autant en Lituanie, +23,7% en Grèce et +17,9% en Croatie.

Hyndai et Volkswagen tirent les immatriculations vers le haut

Les constructeurs qui ont vu leurs ventes européennes progresser (en glissement sur la période janvier-mai 2018 comparé à janvier-mai 2017) sont Hyundai (+8,2%), Volkswagen (+6,8%), Renaut (+5%), Toyota (+2%), Kia (+4,8%), Volvo (+1,9%) et Honda (+3,7%). PSA, qui a racheté les activités européennes de GM (marques Vauxhall et Opel) en 2017, a mécaniquement vu ses ventes progresser de 65%.

À l’inverse, les constructeurs qui ont vu leurs ventes reculer sont Jaguar Land Rover (-10,2%), Nissan (-9,8%), BMW (-2,4%), FCA (Fiat Chrysler) (-2,3%), ainsi que Ford et Daimler (-1% chacun).

Aucun commentaire à «Immatriculations de véhicules : +3,5% en janvier-mai 2018 en France»

Laisser un commentaire

* Champs requis