Immobilier : les prix sont en hausse au premier trimestre

Par Olivier Sancerre Modifié le 27 mars 2017 à 13h47
Immobilier Paris Augmentation 2
5%La hausse des prix dans l?immobilier est de 5% dans les grandes villes françaises.

Les acheteurs affluent sur le marché de l’immobilier, en particulier dans les grandes villes françaises. En conséquence, les prix augmentent, comme a pu le constater RTL qui s’est procuré les chiffres des grands réseaux immobiliers pour le premier trimestre.

Les prix sont stables sur l’ensemble de la France, mais dans les grandes villes françaises — Paris, Bordeaux, Nantes, entre autres — ils sont en progression de 5% en moyenne. Avec des variations selon les métropoles ; ainsi, à Paris, un appartement de 50 mètres carrés a augmenté de 20 000 euros… en trois mois seulement. Les raisons de cette hausse répondent au jeu de l’offre et de la demande.

Des acheteurs en nombre

Chaque mois, ce sont en effet 20% d’acheteurs supplémentaires qui apparaissent sur le marché de l’immobilier… alors que le nombre de biens disponibles se réduit de 15% tous les mois ! Immanquablement, cela provoque une hausse des prix, ce qui fait l’affaire des vendeurs. Quant aux acheteurs, ils sont toujours plus nombreux à vouloir acquérir un bien immobilier : la situation est telle qu’une hausse des taux d’intérêts paraît de plus en plus probable.

Vers une hausse des taux d’intérêt

Depuis l’été dernier, les taux d’intérêt sont au plus bas et ils ne pourront baisser encore. C’est donc maintenant le bon moment, et peut-être le dernier avant un moment, pour acheter un logement. Quant aux investisseurs, ils sont dans l’attente de savoir qui sera le prochain président de la République : de lui découle en effet une nouvelle politique fiscale.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis