Indemnité inflation : que faire si vous l’avez reçue deux fois ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Paul Laurent Modifié le 10 février 2022 à 15h02
Euros 427528 1920
100 euros38 millions de Français sont éligibles à cette aide gouvernementale de 100 euros pour faire face à l'inflation.

38 millions de Français sont concernés par la prime inflation de 100 euros notamment pour les aider face à la hausse des prix de l’énergie.

Que faire dans le cas de deux versements de l’indemnité ?

Interrogé par RMC, le président de la Fédération Nationale des auto-entrepreneurs et des microentrepreneurs (FNAE), Grégoire Leclercq, explique que le double versement de cette aide, destinée à contrer la hausse des prix à la consommation, concerne « tous les auto-entrepreneurs qui cumulent une activité d’indépendant avec une autre activité professionnelle ou avec une allocation Pôle emploi ». Or, le gouvernement assurait que cette aide était « unique, individualisée et non cumulable même pour une personne qui serait éligible à plusieurs titres ». Selon la FNAE, un million de personnes pourraient être concernées par ce double versement.

De son côté, le ministère de l’Économie affirme à Le Monde qu’il n'y a que « quelques milliers de cas ». En cas de double versement de l’indemnité inflation, la Direction générale des Finances publiques a mis en place un formulaire pour permettre de rembourser le deuxième versement. Mais ce formulaire s’adresse à ceux qui le souhaitent, ainsi, il n’est pas obligatoire.

Que faire en cas de non versement de l’aide ?

En revanche, il se peut que des personnes, qui devaient en être bénéficiaire, n’aient pas reçu l’indemnité inflation au mois de janvier 2022. Pour les 12 millions de retraités en France concernés, le virement sera effectué fin février 2022. Le versement de l’indemnité sera indépendant du virement des pensions de retraites en chaque début de mois.

Mais certains salariés, chômeurs, étudiants, fonctionnaires, etc... n’ont pas reçu l’indemnité inflation en janvier 2022, alors qu’ils y ont droit. Ceux-là doivent contacter l’organisme ou l’entreprise qui doivent leur faire ce virement afin de réclamer cette aide de 100 euros. Les chômeurs doivent prendre contact avec Pôle Emploi, les salariés, avec leur employeur.

Laisser un commentaire

* Champs requis