Avec iOS 7, Apple tente de réinventer sa plateforme mobile pour contrer l’hégémonie d’Android

Par Olivier Sancerre Modifié le 29 août 2013 à 16h00

Apple, ce n'est pas que du matériel. Le constructeur est aussi et surtout un développeur de logiciels et tout particulièrement de systèmes d'exploitation.

C'est le 10 septembre, jour supposé de l'événement qui verra Apple présenter son ou ses nouveaux smartphones, que le constructeur devrait également lancer la version définitive d'iOS 7. Présentée en avant-première aux développeurs mi-juin durant les journées mondiales des développeurs Apple, cette nouvelle mouture de la plateforme mobile n'a pas manqué de soulever controverses et débats enflammés.

iOS 7 : une interface Playschool

L'interface d'iOS 7, qui ressort désormais de la responsabilité du designer en chef d'Apple Jony Ive, est au coeur des interrogations. iOS 7 fait en effet le pari du « flat design », au contraire des précédentes versions du système d'exploitation qui ont toujours misé sur la représentation virtuelle du monde réel, aussi appelée « skeuomorphisme ». De fait, la nouvelle mouture d'iOS abandonne les textures et les éléments graphiques trop voyants pour mieux se rapprocher des travaux ergonomiques de Microsoft sur Windows Phone et Windows 8.

Le minimalisme est donc de mise, tout comme les effets de profondeur et de transparence. L'équipe en charge du design a également repensé les icônes et la palette de couleurs d'iOS, qui font dire à certains que la version 7 de la plateforme ressemble à un jouet. C'est sans doute aller un peu trop loin, mais il est vrai qu'iOS 7 se démarque radicalement de ses prédécesseurs.

iOS 7 pour regagner des parts de marché

iOS 7 est stratégique dans la reconquête des parts de marché d'Apple. Les derniers chiffres d'IDC montrent que la plateforme mobile a cédé du terrain face à Android, et ne représente plus que 13,2% du marché mondial contre 79,3% pour le système d'exploitation de Google. iOS 7 sera livré avec les nouveaux iPhone (5S et 5C) et iPad qui seront lancés sans doute en septembre et en octobre. Les utilisateurs d'iPhone (à partir de la génération 4), de l'iPod touch 5G et de l'iPad (à partir de la génération 2) pourront télécharger gratuitement la mise à jour.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis