Le krach chinois aura-t-il lieu ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Charles Sannat Publié le 8 janvier 2016 à 9h57
Chine Bourse Chute Mecanisme Transaction Argent Actions Krach
5%La Bourse chinoise a perdu 5% en moins de 15 minutes le jeudi 7 janvier 2016.

La situation économico-boursière est de plus en plus compliquée en Chine, le tout sur fonds de tensions internationales et de luttes acharnées entre les grandes puissances pour le leadership mondial.

La question du jour est la question qui sert de titre à cet article. Lorsque vous le lirez, les marchés seront peut-être en pleine débâcle ou peut-être pas… Difficile à dire. Pourquoi ? Parce que les marchés sont tout simplement truqués et pas qu’un peu. Partout dans le monde l’ensemble des grands agrégats économiques est totalement manipulé.

A la base de cette immense manipulation, se trouve la manipulation sur les prix de l’argent et les règles imposées par les autorités.

Le prix de l’argent à savoir les taux d’intérêt, est le prix étalon de toute économie saine. C’est à partir de ce prix de l’argent que tous les mécanismes économiques vont pouvoir fonctionner ou pas. Actuellement c’est plutôt « ou pas ». En maintenant les prix de l’argent autour de 0 par des politiques dites « non-conventionnelles » ce qui est un euphémisme élégant pour ne pas écrire « manipulations », c’est tout le système de fixation des prix qui se trouve déréglé.

Quelle est la valeur des autres actifs quand l’argent vaut 0 ? Comment et pourquoi investir quand l’argent vaut 0 ? Bref, l’argent à 0 est un non sens économique (même si cela peut vous permettre d’avoir un crédit immobilier pas cher, ce que vous allez acheter coûte très cher, parce que justement l’argent ne vaut rien!!!)

En ce qui concerne les règles imposées par les autorités, si elles diffèrent d’un pays à l’autre la logique à l’oeuvre est identique. Il s’agit de force, ou d’inciter plus ou moins fortement les acteurs économiques à acheter, pas à vendre. Si tout le monde achète, tout monte. Et c’est exactement ce qui est attendu et ce qui est demandé à tous.

Le problème se pose quand certains veulent vendre. Dans ce cas, l’idée est d’empêcher la vente. Limitation du droit de vente, blocage des comptes, ou encore interdiction pure et simple de négociation sur certains titres, sans oublier la toute simple mais très efficace fermeture administrative des marchés avec les mécanismes de suspension des cours.

C’est ce qu’il s’est passé en Chine ces derniers jours.

Je vous propose de reprendre dans l’ordre chronologique les dépêches officielles chinoises, cela devrait vous permettre de mieux comprendre tout ce qu’il se passe et de pouvoir être bien informé à la machine à café demain matin.

Les bourses chinoises suspendues pour la journée après une baisse de plus de 7%

« BEIJING, 7 janvier (Xinhua) — Les échanges ont été suspendus pour la journée sur les marchés boursiers de Shanghai et de Shenzhen jeudi matin, après que les bourses ont plongé de plus de 7% au cours des trente premières minutes après leur ouverture, déclenchant le mécanisme de coupe-circuit.

Il s’agit de la plus courte durée d’échanges dans l’histoire du marché chinois de capitaux.

C’est la deuxième fois cette semaine que le coupe-circuit suspend les opérations, après une chute similaire ayant déclenché ce mécanisme lundi, premier jour de son entrée en vigueur.

Le mécanisme suit l’indice Hushen 300, qui reflète la performance des entreprises de premier plan cotées aux bourses de Shanghai et de Shenzhen. Lorsque l’indice Hushen 300 réalise une hausse ou une baisse de 5%, le mécanisme de coupe-circuit impose une suspension de 15 minutes, s’il baisse de plus de 7%, les opérations sont suspendues pour la journée ».

Bref, les marchés ayant baissé d’un poil plus que les 7% autorisés, ils ont été tout simplement, coupés, fermés. Terminé ! Revenez demain !!!

Chine : nouveaux règlements pour limiter la vente d’actions des grands actionnaires

« BEIJING, 7 janvier (Xinhua) — Alors que le marché boursier continue de plonger, le régulateur boursier chinois a dévoilé jeudi de nouveaux règlements pour limiter la vente d’actions des grands actionnaires.

La Commission de contrôle boursier de Chine demande aux grands actionnaires et aux membres de la direction détenant chacun plus de 5% des actions d’une entreprise de ne pas réduire de plus de 1% les actions de la compagnie dans une période de trois mois, selon les nouveaux règlements.

Les personnes désirant réduire leurs parts devront faire connaître leurs plans 15 journées de cotation à l’avance.

Ces nouveaux règlements prendront effet le 9 janvier 2016 »….

Il faut comprendre par là qu’il est presque interdit de vous défaire des actions que vous détenez si vous en avez en plus un grand nombre… Pour le moment d’ailleurs et avant l’entrée en vigueur de ces nouvelles règles le 9 janvier (dans moins de deux jours) c’est les anciennes règles qui s’appliquent et elles sont encore plus restrictives.

A ce niveau-là on pourrait se dire que tout krach boursier est presque impossible sur les marchés chinois qui certes peuvent baisser violemment, mais cette baisse restera tout de même sous contrôle.

Et voilà qu’en dernière minute nous apprenons que…

La Chine suspend le mécanisme de coupe-circuit

« BEIJING, 7 janvier (Xinhua) — La Chine a annoncé jeudi soir qu’elle allait suspendre à partir de vendredi le mécanisme de coupe-circuit sur le marché boursier, qui est entré en vigueur depuis le début de l’année ». Cette annonce a été faite par le régulateur boursier chinois lui-même (la China Securities Regulatory Commission’s) qui a annoncé sa décision sur le réseau social chinois Weibo.

Or ce dispositif « disjoncteur » qui permet de fermer les marchés en cas de forte baisse a été activé à deux reprises, lundi et jeudi empêchant un krach boursier d’anthologie cette semaine.

Alors que va-t-il se passer demain ? Un sublime -30% sur les marchés chinois ce qui ne manquera pas de faire la « une » des médias qui expliqueront que la crise ici c’est la faute au krach en Chine, ou il ne se passera rien ou pas grand chose parce qu’au dernier moment, au pied du mur, les autorités chinoises empêcheront les marchés de s’effondrer.

Je n’en sais strictement rien. Ce que je sais en revanche, et ce n’est pas faute de le dire et de le répéter, je ne joue pas sur des marchés que je ne comprends pas. De la même façon je n’investis pas dans une entreprise dont je ne comprends pas le métier.

En attendant mes chers amis, préparez-vous, il est déjà trop tard !

Article écrit par Charles Sannat pour Insolentiae

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d'AuCoffre.com en 2011.Il rédige quotidiennement Insolentiae, son nouveau blog disponible à l'adresse http://insolentiae.com Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Laisser un commentaire

* Champs requis