Management de transition : le casse-tête de l’hébergement

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Rédaction Modifié le 31 mars 2014 à 16h34

Lancement d'un produit, réorganisation d'un service, départ d'un manager... des missions qui sont souvent endossées au pied levé par des cadres rompus à l'exercice, et habitués à intervenir souvent aux quatre coins de la planète. Avec à chaque fois la même contrainte : que l'intendance suive !

Or l'intendant, pour un cadre dirigeant, c'est de ne pas dormir à l'hôtel tous les soirs. C'est une solution qui marche pour une semaine ou quinze jours, mais quand la mission dure six mois voire plus, les avantages de l'hôtel deviennent des inconvénients, et le cadre dirigeant aspire à avoir un home sweet home, surtout si sa famille l'accompagne dans son déplacement, ou tout au moins vient lui rendre visite réguliérement.

Pour répondre à cette demande bien spécifique, en particulier sur Paris, des sociétés spécialisées dans la location d'appartements aux entreprises se sont créées ces dernières années. Le client n'est pas celui qui va occuper l'appartement, mais la société qui l'emploie. Elle bénéficie à ce titre de cetains avantages fiscaux, puisqu'il s'agit de frais directement liés à l'activité professionnelle du cadre qu'elles emploient. L'appartement ainsi loué n'a pas la qualité d'un avantage en nature soumis à cotisations sociales, pourvu que la mission ne s'éternise pas trop en longueur, au delà d'un an.

Les propriétaires possédant un bien souhaitant le mettre en location bénéficient quant à eux d'avantages non négligeables. Outre la gratuité des frais d'annonce, les loyers sont garantis, et les etats des lieux d'entrée et de sortie sont gérés par l'intermédiaire.

Laisser un commentaire

* Champs requis