Mondial de l’automobile 2016 : Renault devrait présenter une voiture électrique avec 400 km d’autonomie

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Modifié le 29 septembre 2016 à 10h29
France Voiture Autonome 2
1 %La voiture électrique ne représente que 1 % des immatriculations en France.

Il sera bientôt possible d'effectuer un Paris-Bruxelles en voiture électrique, sans se retrouver en panne de batterie sur l'autoroute !

Deux fois plus de kilomètres

Le constructeur automobile français Renault va présenter au Mondial de l'automobile, qui ouvrira ses portes à Paris le 1er octobre 2016, une Zoé électrique à l'autonomie nettement prolongée.

La batterie de ce nouveau véhicule, baptisé Zoé LR (pour longer range, plus long rayon d'action), sera améliorée de 40 kWh, contre 22 kWh actuellement. Résultat, le modèle pourrait rouler de manière autonome sur près de 400 km, contre 240 aujourd’hui.

Ces nouvelles Zoé seront « ouvertes aux commandes dès ce samedi, pour des premières livraisons en fin d'année », comme l’a indiqué Eric Feunten, le patron du programme électrique de Renault.

Une autonomie identique à celle des véhicules à essence ?

Il faudra débourser 1 500 à 2 500 € de plus que pour le modèle actuel à l’achat. Les Echos précisent que les propriétaires actuels de Zoé pourront « upgrader » leur voiture en changeant la batterie, moyennant 3 500 €.

Des chercheurs britanniques travaillent actuellement sur une technologie lithium-air qui donnerait aux voitures électriques une autonomie équivalant à celle des véhicules à essence, soit environ 1 000 kms. Mais il faudra s'armer de patience car cette batterie nouvelle génération ne serait fonctionnelle que dans dix ans !

Autre piste à l'étude : diminuer le temps de recharge, qui est actuellement de 8 heures en moyenne sur le réseau résidentiel.

Reste que dans son dernier rapport sur le futur du marché pétrolier, l'Opep, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, assure que les véhicules électriques ne représenteront que 1 % des ventes mondiales de voitures en 2040. Au mieux, estiment ses experts, il ne se vendra alors que 1 million de véhicules de ce type par an.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Laisser un commentaire

* Champs requis