Nucléaire : six nouveaux réacteurs programmés d’ici 2050

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Paul Laurent Modifié le 10 février 2022 à 17h46
Nuclear Power Plant 4535760 1920
60%L'objectif d'Emmanuel Macron est que la France produise 60% d'électricité de plus d'ici 2050.

Lors de son déplacement à Belfort, jeudi 10 février 2022, Emmanuel Macron a précisé les projets du gouvernement pour assurer un avenir énergétique à la France.

Être indépendant énergétiquement

Lors de son discours à Belfort, le chef de l’État a détaillé plusieurs chantiers sur la problématique de l’énergie en France. Ces chantiers ont trois objectifs : atteindre la neutralité carbone, assurer le « développement industriel de notre pays » et réussir à être indépendant sur le plan énergétique. Un des chantiers prévu par le gouvernement est de réduire, d’ici à 2050, la consommation énergétique des Français de près de 40%. Cela passe par plusieurs moyens, notamment par la décarbonation de l’appareil industriel, par l’adaptation du parc automobile, par les innovations, etc..

Ensuite, Emmanuel Macron veut augmenter la production d’électricité en France. Afin d’atteindre la décarbonation, il faut remplacer toute forme d’énergie fossile. Ainsi, selon le président de la République, il faut que la France soit « en mesure de produire jusqu'à 60% d'électricité en plus qu'aujourd'hui ». Cela passera par le nucléaire ainsi que par les énergies renouvelables. Sur ce dernier point, le chef de l’État veut que le solaire dépasse une production de 100 gigawatts d’ici 2050. L’objectif de l’éolien en mer est d’assurer une production de 40 Gw et de l’éolien sur terre de 37 Gw d’ici à 2050.

Soutenir fortement le nucléaire

« Je souhaite que six EPR2 soient construits », a déclaré Emmanuel Macron, avec 2050 comme objectif. Il ajoute que huit autres réacteurs sont à l’étude pour un total potentiel de 14 réacteurs. Le premier chantier sera lancé en 2028, pour une mise en service à partir de 2035.

En plus de son souhait de soutenir la construction de nouveaux réacteurs nucléaires, Emmanuel Macron souhaite également prolonger la durée de vie des réacteurs actuellement en marche sur le territoire. « Je demande à EDF d'étudier les conditions de prolongation de tous les réacteurs au-delà de 50 ans, en lien avec l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) », a-t-il déclaré. Pour venir en soutien à EDF, l’État va mettre plusieurs dizaines de milliards d’euros à leur disposition pour soutenir l’entreprise vers le nouveau nucléaire.

Aucun commentaire à «Nucléaire : six nouveaux réacteurs programmés d’ici 2050»

Laisser un commentaire

* Champs requis