E-commerce : quand Internet, loin de la tuer, donne un nouveau souffle à La Poste

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Clément Gracyk Modifié le 25 janvier 2013 à 6h06

On arrête plus la mutation du monde des transports et de la logistique. Mais si on y regarde de plus près, on n’arrête plus La Poste, qui peut désormais se vanter de régner presque en maître sur la discipline. Nous allons voir comment, et essayer de comprendre tous les mouvements réalisés par La Poste ces derniers temps…

La Poste rachète !

En septembre dernier, La Poste faisait l’acquisition de la société Orium. Il y a quelques jours, l’entreprise est allée encore plus loin en rachetant le spécialiste de la logistique pour le commerce électronique en France : Morin Logistic. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

Le nouveau statut de La Poste

Avec ses deux achats réalisés, La Poste prend une nouvelle ampleur : leader de la logistique e-commerce en France. Dans son communiqué de presse, l’entreprise précise que toutes ses actions permettent de : « compléter les savoir-faire du groupeet d’apporter des réponses adaptées aux besoins logistiques de chaque type d’e-commerçants, des TPE aux grandes marques ». Non mentionné dans le communiqué, mais bien réel : avec cet achat, La Poste se paye également un portefeuille clientèle plus important, ce qui n’est pas à négliger sur le marché…

Ce que La Poste nous apprend du marché

Le marché de la logistique et de l’e-logistique, est très tendu. En moins de 6 mois, La Poste rachète 2 entreprises et ADS se fait également racheter par Rakuten. La concurrence s’intensifie violemment, les tailles critiques d’entreprises sont une réalité. Pour faire face, il faut s’adapter rapidement. A noter également que desspécialistes comme Morin Logistic sont devenus minoritaires sur le marché. Ainsi, il serait logique que des achats comme celui réalisé par La Poste se poursuivent dans les prochains mois. Le secteur n’a pas fini de bouger !

Un objectif Européen ?

Mais La Poste ne s’arrête pas là, puisque selon le Financial Times, l’entreprise serait la seule en lice pour racheter les actifs du groupe TNT Express. Si la transaction se réalisait, La Poste posséderait alors les filiales de TNT dans 16 pays européens et serait le leader de la logistique en Europe. Comme vous pouvez le voir, le marché est en pleine mutation et La Poste sait très bien naviguer dans tous ces changements.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Créateur de  Time To Think, je suis passioné par les nouvelles technologies, les sciences de l'information, le management et l'économie. J'aime essayer de montrer l’actualité sous un autre angle pour ne pas rester sur la présentation des grands médias nationaux

Laisser un commentaire

* Champs requis