Instaurer une concurrence plus saine

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Sophie de Menthon Modifié le 7 mai 2012 à 19h39

Ethic propose 20 mesures d'urgence pour le Président de la République

La concurrence est au cœur du principe même de l’économie de marché, à condition qu’elle soit éthique, c’est à dire loyale. Elle encourage les individus et les entreprises à se dépasser, à innover, elle donne une prime aux meilleurs et aux plus audacieux.
Mais lorsque la concurrence est faussée parce qu’il existe des ententes entre entreprises, des abus de position dominante, des pratiques de concurrence déloyale ou une absence de réciprocité dans les conditions concurrentielles entre pays membres de l’Union Européenne, c’est toute l’économie qui est pénalisée.
Les mécanismes existent, en particulier l’Autorité de la concurrence qui agit avec force quand les abus sont constatés, mais il n’en reste pas moins vrai que les procédures sont d’une longueur extrême, alors que le temps est l’ennemi des petites entreprises.


Le saviez-vous ?
En mars 2012, l’Autorité de la Concurrence a infligé plusieurs millions d’euros d’amende aux fabricants de croquettes pour chiens et chats. On estime que leur entente avait fait augmenter les prix de 30% !


Proposition
Mettre en place, sur le modèle de la Médiation du Crédit ou de la Médiation Inter entreprises, une Médiation pour la Concurrence, qui travaillerait en association avec la DGCCRF* et avec l’Autorité de la Concurrence. L’objectif serait de dénouer dans un contexte de précontentieux, des situations de concurrence faussée, sachant que si les problèmes ne sont pas réglés rapidement et efficacement les instances répressives prendraient la relève.
*Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la répression des Fraudes

Bénéfices attendus

Permettre à des PME d’avoir accès à des leviers efficaces pour lever les obstacles concurrentiels, dans des délais compatibles avec le temps économique

Baisse des prix au bénéfice des consommateurs, des individus ou des entreprises

Favoriser l’innovation, le progrès technique, les gains de productivité ainsi que le respect de l’éthique

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Sophie de Menthon est la présidente du mouvement patronal Ethic. Elle est également membre du conseil économique et social (CESE), et auteur de nombreux ouvrages pédagogiques ou de vulgarisation pour la jeunesse.    http://www.sophiedementhon.fr/

Aucun commentaire à «Instaurer une concurrence plus saine»

Laisser un commentaire

* Champs requis