La redevance à l’audiovisuel public bientôt supprimée

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Paul Laurent Modifié le 12 mai 2022 à 16h51
Glenn Carstens Peters Eoqhsffbhrk Unsplash
138 eurosChaque foyer possédant une télévision doit s'acquitter de 138 euros de contribution à l'audiovisuel public.

D’après le ministère de l’Économie, la promesse de campagne d’Emmanuel Macron de supprimer la contribution à l’audiovisuel public devrait avoir lieu au cours de 2022.

3 milliards d’euros de recettes annuelles

Lors du conseil des ministres du mercredi 11 mai 2022, le ministre de l’Économie a évoqué la question de la suppression de la contribution à l’audiovisuel public. « La contribution à l’audiovisuel public sera supprimée de manière pérenne dès cette année et le financement de l’audiovisuel public sera assuré dans le respect de l’objectif à valeur constitutionnelle de pluralisme et d’indépendance des médias », aurait déclaré Bruno Le Maire. Lors de sa campagne pour un second mandat, Emmanuel Macron avait promis que la redevance télé soit en effet supprimée.

Ainsi, le gouvernement se privera d’une recette annuelle de 3 milliards d’euros, soit 138 euros par foyer possédant un téléviseur. Cette décision intervient alors que le pouvoir d’achat des ménages français est de plus en plus fragilisé. Cet argent permet de financer les chaînes du service publique, que ce soit la télévision, notamment Arte, France Télévisions ou France Médias Monde ou encore la radio (Radio France).

Vers un autre mécanisme de financement

« On a besoin d'un audiovisuel public fort dans un contexte de désinformation, dans un contexte où les géants du numérique font circuler des informations qui ne sont pas toujours sourcées, on a besoin d'un audiovisuel public parce qu'il participe aussi à la création française. On va continuer à le financer, à garantir ses moyens, son indépendance », avait assuré Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement dans une interview pour France Inter lors de la campagne d’Emmanuel Macron.

Pour le moment, le gouvernement n’a pas précisé de quelle manière il continuerait à financer l’audiovisuel public et sur quel mécanisme il allait s’appuyer. Pour trouver un mécanisme alternatif pour financer l’audiovisuel public, le gouvernement a appelé l’Inspection générale de finances ainsi que l’Inspection générale des affaires culturelles à la rescousse.

Aucun commentaire à «La redevance à l’audiovisuel public bientôt supprimée»

Laisser un commentaire

* Champs requis