Scoop! Évaluation du régime des auto-entrepreneurs que le gouvernement ne souhaite pas lire…

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Charles Sannat Publié le 12 avril 2013 à 9h22

Certes, il s'agit d'une étude de plusieurs dizaines de pages consacrée à l'évaluation du régime des Auto-Entrepreneurs (AE), en soit relativement indigeste.

Je vous conseille néanmoins fortement la lecture du résumé de 3 pages très bien fait en cette période ou le gouvernement souhaite encore une fois revenir sur ce dispositif pour le rendre transitoire en en limitant son usage dans le temps.

L'un des principaux reproches effectués aux AE est de faire de la concurrence déloyale à d'autres entreprises qui ont plus de charges qu'elle, notamment dans le secteur du bâtiment.

Ce rapport nous apprend que le chiffre d'affaires réalisé par les AE n'excède pas 2% du CA total du BTP, ce qui est une goutte d'eau. Selon les auteurs, le principal avantage c'est que ce régime des AE évite comme on dit pudiquement « l'économie informelle » c'est-à-dire le travail au noir.

A tout vouloir vérouiller, on en devient contre-productif. C'est stupide.

Au moment ou on parle du choc de simplification, le gouvernement a donc eu l'idée géniale de réformer le statut le plus simple et le plus facile pour entreprendre.

Je suis un fervent partisan de ce système qui permet à chacun de concrétiser un projet d'entreprise sans prendre de risque financier démesuré. Le régime des AE doit-être sauvé.

Cliquez pour lire le rapport complet.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d'AuCoffre.com en 2011.Il rédige quotidiennement Insolentiae, son nouveau blog disponible à l'adresse http://insolentiae.com Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Laisser un commentaire

* Champs requis