La petite start-up dans la prairie

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Not Like The Others Publié le 21 juin 2015 à 8h25
France Croissance Entreprises Travail Confiance
250Depuis 15 ans la région toulousaine a accueilli près de 250 start-up.

Dans l’inconscient collectif, on a tendance à imaginer les start-up implantées en milieu urbain. Pourtant, certaines s’installent dans des zones rurales, moins chères et avec plus d’espace.

On parle de Silicon Vallée ou de Silicon Prairie, même de Silicon Comté. Dans tous les cas, loin des idées reçues qui voudraient que les écosystèmes numériques s'épanouissent forcément au centre de zones urbaines, de plus en plus de start-up françaises s’installent à la campagne. Les jeunes entrepreneurs qui sautent le pas recherchent une meilleure qualité de vie. Plus d’espace à un moindre coût. Se loger grand, permet souvent d'installer bureaux et famille sous le même toit. Résultat, les destinations de prédilection sont l’Auvergne, la Bourgogne ou la Franche-Comté.

Le Figaro cite Antoine de Corson. Après avoir travaillé à Londres, il est parti s’installer en Bourgogne, à Cluny, pour y lancer sa start-up, GroupCorner : « J’ai été très surpris de constater à quel point il est facile de travailler depuis la campagne. » Les bons réflexes : s’installer près d’une gare TGV et avoir un très bon accès à Internet.
Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Not Like The Others (NLTO) est le magazine pour hyperactifs distingués.

Aucun commentaire à «La petite start-up dans la prairie»

Laisser un commentaire

* Champs requis