Tabac : le montant des ventes stable malgré un recul de la vente en 2021

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Paul Laurent Modifié le 17 janvier 2022 à 16h42
Cigar 1293684 1920
21,6 milliards d'eurosLa vente de tabac en France a eu une valeur de 21,6 milliards d'euros en 2021.

Entre 2021 et 2020, les ventes de tabac ont reculé de 6,2%, pourtant, en termes de valeurs, les ventes de tabac ont reculé de seulement 1,2% sur la même période.

Tabac : une hausse de la fiscalité

En France, le tabac tue chaque année 78.000 Français en moyenne. Pour faire face à cette mortalité élevée, l’État impose des taxes à la vente de tabac. En 2021, ces taxes représentent 80% du prix de vente du paquet de tabac qui s’élève en moyenne un peu au-dessus de 10 euros. En deux ans, le prix du tabac en France a augmenté de 11,2% à cause de la hausse de la fiscalité imposée par l’État.

« Entre 2017 et 2020, le prix du paquet de cigarettes a augmenté d'environ 3 euros, à raison d'une hausse de 50 centimes en mars et autant en novembre, chaque année », explique le président de la Confédération des buralistes, Philippe Coy. En 2018, la hausse des prix du tabac avait fait chuter les ventes en France de 9,32% et en 2019, de 7,2%. Avec la hausse des prix du tabac, la valeur des ventes de tabac est passée de 19,4 milliards d’euros en 2019 à 21,6 milliards d’euros en 2021, en passant par 21,8 milliards d’euros en 2020.

Recul des ventes entre 2020 et 2021

Entre 2021 et 2020, la vente de produits du tabac, c’est-à-dire les cigarettes, cigares, le tabac à chauffer, à rouler ou encore à mâcher, etc., a diminué de 6,2% selon les chiffres de Logista, l’opérateur se chargeant de livrer les 23.500 bureaux de tabac répandus sur le territoire. En 2020, ce sont 46.041 tonnes de tabac qui ont été vendues et en 2021, 43.188 tonnes.

Si normalement, la vente de tabac diminue tous les ans, cela n’a pas été le cas entre 2019 et 2020. En effet, en 2019, ce sont 46.273 tonnes de tabac qui ont été vendues, soit un niveau très proche de celui de 2020. Pour Philippe Coy, cela s’explique par « la fermeture des frontières qui a ralenti la décroissance des ventes ». Pour lui, « 2020 a été une année atypique, pour ne pas dire artificielle » au niveau de la vente de produits du tabac.

Aucun commentaire à «Tabac : le montant des ventes stable malgré un recul de la vente en 2021»

Laisser un commentaire

* Champs requis