L’Aakash, la nouvelle tablette à… 50 euros

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Publié le 13 novembre 2012 à 2h41

Apple, Google et Samsung ont certainement des soucis à se faire… Le gouvernement indien a réussi à mettre au point une nouvelle tablette numérique, low cost et de surcroît performante. Aakash, de son petit nom, (« ciel bleu » en hindi), en est même en fait à sa deuxième version. Mais son prix reste bas, très bas : cinquante euros (3 500 roupies). Près de 4 millions de tablettes auraient déjà été pré-commandées.

Le président indien a présenté ce nouveau joujou en personne dimanche. D’après le site quoi.info,la tablette à écran tactile inclut la 4G, une mémoire externe avec une carte microSD, le système d’exploitation Android, une webcam et une connexion Wi-Fi. En somme, elle n’aurait rien à envier aux tablettes occidentales, pourtant vendues beaucoup plus cher : 200 euros pour la Google Nexus 7, 160 pour la Kindle Fire. Le made by India n’a pas fini de nous étonner !

Cette tablette ayant été conçue dans le cadre d’un partenariat entre le gouvernement indien et la start-up britannique Datawind, les étudiants pourront même obtenir l’Aakash 2 pour un prix encore plus modique : 16 euros seulement ! Les 100 000 premières tablettes leur seront réservées. Ensuite, le grand public pourra y avoir accès. Si tout va bien, le gouvernement prévoit d'en commander près de 6 millions d'exemplaires, d'après le site qz.com.

En Inde, 95% des habitants n'ont pour l'heure pas d'ordinateur et peu ont un smartphone. Dès lors, l'Aakash pourrait devenir le seul ordinateur pour des millions de gens, rien qu'en Inde, sans même parler des économies développées... !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique. Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Aucun commentaire à «L’Aakash, la nouvelle tablette à… 50 euros»

Laisser un commentaire

* Champs requis