TF1 : la publicité ciblée arrive en janvier 2021

Par Anton Kunin Modifié le 15 décembre 2020 à 15h57
Tf1 Publicitee Ciblee Segmentee Orange
85 millions d'eurosSelon un rapport du ministère de la Culture, en 2022, la publicité ciblée à la télévision pourrait générer entre 85 et 135 millions d'euros de recettes.

TF1 sera la première chaîne de télévision en France à lancer la publicité ciblée. Ce ciblage se fera sur la base du volontariat, l’abonné devra toujours y donner son consentement.

Pour les chaînes, la publicité ciblée serait un marché juteux

Les premiers spots publicitaires ciblés arriveront sur les écrans des télévisions françaises en janvier 2021. Au moment du lancement, cette nouveauté sera réservée aux seuls abonnés Orange et à la seule chaîne TF1. Pour recevoir de la publicité ciblée à la place de l’offre publicitaire générale, les téléspectateurs devront donner leur consentement.

Combien d’annonceurs franchiront le pas dès janvier ? Le mystère reste entier, d’autant plus que les chaînes de télévision sont susceptibles de facturer cette offre de publicité plus cher. Selon un rapport du ministère de la Culture, en 2022, ce nouveau marché pourrait générer entre 85 et 135 millions d’euros de recettes pour les chaînes de télévision.

Publicité ciblée : dans un premier temps, seuls 3,5 millions de foyers pourraient la recevoir

Alors, comment cela marchera-t-il ? Tout d’abord, votre consentement sera recueilli via une fenêtre pop-up que le décodeur vous affichera début janvier lorsque vous regarderez TF1. Vous aurez alors le choix de répondre « oui » ou « non ». Si vous répondez « oui », les spots ciblés seront téléchargés sur le disque dur de la box, c’est ce qu’on appelle un stockage en local. Au moment des coupures publicitaires, ces spots seront lus selon l’algorithme défini par TF1 Pub, en accord avec le contrat passé avec l’annonceur.

Tous les foyers auront-ils la possibilité de recevoir des publicités ciblées ? La réponse est non. Selon le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), 79% des Français regardent la télévision par IPTV, reliée à une box de FAI. Cela exclut d’emblée les 21% qui la regardent toujours via une antenne hertzienne. Ensuite, tout le monde n’est pas abonné chez Orange : seuls 7 millions de foyers ont un décodeur de télévision de l’opérateur historique. Enfin, sur ces décodeurs, seule la moitié seraient compatibles.

Laisser un commentaire

* Champs requis