Les SCPI vont-elles résister à la baisse des prix immobiliers ?

2023, année du basculement du marché immobilier ? C’est ce que suggèrent de nombreux spécialistes en ce début d’année. Heureusement pour les épargnants, la SCPI reste une excellente solution pour investir dans la pierre.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Partenaire Modifié le 16 janvier 2023 à 16h43
Scpi Baisse Prix Immobiliers

La pierre papier, un modèle de régularité

La nouvelle année vient de débuter et l’immobilier fait déjà beaucoup parler. Retournement de marché, tendance à la baisse des prix, taux de crédit en hausse… Les motifs d’inquiétude sont nombreux, pour les acheteurs comme pour les vendeurs.

Ce contexte difficile va forcément impacter les investisseurs dans l’immobilier locatif traditionnel. En revanche, les épargnants qui optent plutôt pour les SCPI devraient s’en tirer à meilleur compte. Sans être complètement déconnectée de l’immobilier résidentiel, la pierre papier constitue un marché différent, qui se distingue par sa régularité dans le temps.

L’objectif d’une SCPI est de fournir un bon niveau de rendement aux investisseurs, en évitant de trop grandes variations à la hausse ou à la baisse, explique Benoît Yerle, conseiller en gestion de patrimoine pour le site de référence Portail-SCPI.fr. Sur ces dernières années, le rendement moyen de la pierre papier s’est ainsi toujours situé entre 4 et 5 %. Cela s’est confirmé à nouveau en 2022, avec une moyenne de 4,50 % attendue*.

De plus, les meilleures SCPI du marché affichent des taux de distribution annuels proches, voire supérieurs, à 6 %. Pour bien mesurer combien peut vous rapporter un tel placement, notre spécialiste vous conseille d’utiliser le simulateur SCPI gratuit de Portail-SCPI.fr.

SCPI et immobilier résidentiel, des marchés immobiliers bien différents

Afin de comprendre pourquoi la pierre papier n’évolue pas de la même manière que l’immobilier traditionnel, il faut insister sur les différences entre les deux. En premier lieu, le parc immobilier détenu par les SCPI est composé, dans la très grande majorité des cas, d’immeubles loués à des entreprises, et non de maisons ou d’appartements. De fait, il ne s’agit pas des mêmes marchés immobiliers : les acheteurs et vendeurs sont différents, ainsi que le rapport de force entre les deux parties, et les prix peuvent suivre des tendances divergentes.

Les SCPI sont connues pour investir traditionnellement dans des bureaux et commerces, mais elles sont loin de se limiter à ces marchés, précise Benoît Yerle. Avec la pierre papier, les épargnants ont accès à l’immobilier spécialisé dans la santé, la logistique ou encore l’hôtellerie, en France comme en Europe.”

En effet, les SCPI permettent aux investisseurs de s’affranchir facilement des limites du marché français. Certaines, comme CORUM Eurion par exemple, investissent exclusivement à l’étranger. D’autres, comme Pierval Santé ou ActivImmo, détiennent une part plus ou moins importante d’actifs localisés en dehors de l’Hexagone. Cela permet à ces SCPI de diversifier davantage leur parc immobilier, mais aussi de servir des revenus locatifs plus faiblement fiscalisés (exonération de prélèvements sociaux notamment). 

Enfin, si la pierre papier n’échappe pas au phénomène du renchérissement des coûts du crédit, ses conséquences s’avèrent bien moins drastiques. Contrairement à un particulier qui achète un bien, le financement à crédit n’est pas un prérequis pour les SCPI, puisque ces dernières peuvent investir grâce à l’épargne placée par les porteurs de parts. D’ailleurs, certaines d’entre elles, comme Epargne Pierre, ont expliqué à leurs associés qu’elles ont choisi de ne plus recourir à l’endettement dans le contexte actuel pour développer leur patrimoine.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Portail SCPI (@portail_scpi)

Comment bien investir en SCPI

Les atouts de la pierre papier devraient continuer à briller en 2023, mais cela ne signifie pas pour autant qu’un épargnant peut investir sans réfléchir. Il convient en premier lieu d’identifier s’il s’agit d’un bon placement pour son profil et ses objectifs. Notons par exemple qu’un tel investissement inclut, malgré tout, un risque de perte en capital et que la durée de détention minimum des parts se situe entre 8 et 10 ans.

En toute logique, un investissement réussi dans la pierre papier passe par la sélection des meilleures SCPI du marché pour constituer son portefeuille immobilier. Pour ce faire, les conseils d’un spécialiste indépendant s’avèrent précieux. “En tant que conseillers en gestion de patrimoine, nous avons accès à la quasi-totalité des SCPI du marché, détaille Benoît Yerle. Cela nous permet de proposer les meilleures à nos clients, là où une banque privilégiera la mise en avant de ses SCPI “maison”. De plus, notre intervention ne génère aucuns frais supplémentaires pour les investisseurs.

Pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé et investir dans les meilleures conditions, prenez contact avec les conseillers en gestion de patrimoine de Portail-SCPI.fr. Forts de plus de 10 ans d'expérience, ils sauront vous éclairer et vous conseiller pour mener à bien votre projet. Contactez-les gratuitement au numéro suivant : 01.44.09.87.13 ou prenez rendez-vous directement sur le site Portail-SCPI.fr, au jour et à l’heure qui vous conviennent.

*Estimation de l’Association française des sociétés de placement immobilier, basée sur les données de marché arrêtées au 30 septembre 2022.

Dans le cadre de l’investissement en SCPI, les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Le versement des revenus locatifs et le capital investi ne sont pas garantis.

Aucun commentaire à «Les SCPI vont-elles résister à la baisse des prix immobiliers ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis