Sobriété : les Français continuent les efforts, la consommation diminue

Selon RTE, le gestionnaire du réseau électrique, le plan de sobriété énergétique voulu par le gouvernement porte ses fruits. Les Français poursuivent les efforts, la consommation d’électricité continue de baisser.

Par Cédric Bonnefoy Modifié le 6 décembre 2022 à 13h24
Sobriete Energie Consommation Baisse Rte

Moins 5,8% de consommation sur la dernière semaine

Après les chiffres hebdomadaires du Covid pendant la crise sanitaire, chaque semaine désormais RTE dévoile les chiffres de la consommation électrique en France. La sobriété est la priorité absolue du gouvernement. Face à un risque de tension sur l’approvisionnement en électricité cet hiver, l’inquiétude grandit. Depuis plusieurs semaines, les Français sont appelés à faire des économies au maximum. Jusqu’à présent, les consignes « je baisse, j’éteins, je décale » portent leurs fruits. La consommation du pays baisse.

Cette semaine, la courbe est une nouvelle fois en chute. Moins 5,8% selon le gestionnaire du réseau par rapport à la période de référence 2014-2019. Conséquence directe du civisme des Français pour limiter leur consommation électrique. Par ailleurs, ils sont continus depuis plusieurs semaines. Depuis un mois, la baisse moyenne est estimée à 6,5% par rapport à l’avant crise sanitaire.

Malgré la sobriété, il existe encore des risques de tension

Les bons résultats de la sobriété ne concernent pas uniquement les foyers. Ils sont observables chez les industriels. Le secteur est le premier consommateur du pays. Le gouvernement a déjà prévenu : en cas de pic, les usines seront, en priorité, impactées par les coupures temporaires. Les chefs d'entreprises ont bien compris le message.

RTE est plutôt optimiste dans ces prévisions pour la fin de l’année 2022. Le mois de décembre devrait se passer sans encombre. En revanche, le gestionnaire alerte déjà sur le début de l’année 2023. Dès le mois de janvier, des pics sont attendus. De nouveaux retards sur les opérations de maintenance des centrales nucléaires ne sont pas à exclure. Ainsi, la production devrait redémarrer plus lentement qu’attendu. Créant, de fait, des situations de tension.

Cédric Bonnefoy est journaliste.

Aucun commentaire à «Sobriété : les Français continuent les efforts, la consommation diminue»

Laisser un commentaire

* Champs requis