Tabac : plus de 200 euros par mois de pouvoir d’achat perdu

Si le tabac est un sujet de santé publique, ce dernier étant responsable de 75.000 décès chaque année en France, il est aussi un sujet de pouvoir d’achat. Car fumer coûte cher, très cher… et même de plus en plus cher.

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 9 janvier 2023 à 9h52
Tabac Cout Pouvoir Achat France Act
10,70 EUROSLe paquet le moins cher en France affiche 10,70 euros.

Pour faire prendre conscience du coût de cette addiction aux concernés, l’Alliance Contre le Tabac (ACT) lance, le 8 janvier 2023, une campagne de sensibilisation à destination des fumeurs.

« Et vous, de quoi vous prive l’industrie du tabac ? »

Le pouvoir d’achat, c’est l’inquiétude numéro 1 des Français en 2022 et pour 2023. Avec l’inflation à un niveau record (5,9% en décembre 2022), et le pic pas encore atteint selon l’Insee, le budget des ménages s’amenuise. L’occasion pour ces derniers de mesurer l’impact de l’achat de cigarettes sur leur revenu… et peut-être les convaincre d’arrêter ou de réduire.

C’est l’objectif de la campagne « Et vous, de quoi vous prive l’industrie du tabac ? » lancée par l’Alliance Contre le Tabac le 8 janvier 2023. Couplée au hashtag #PouvoirDeVivre, elle donne des chiffres sur le coût du tabac pour les ménages en France. Et il pèse lourd : en moyenne, ce sont 207 euros qui sont dépensés chaque mois pour les cigarettes. Par personne. Soit 2.484 euros par an, ou près de 5.000 euros pour un couple.

Les fumeurs n’ont pas conscience de ce qu’ils dépensent réellement

Le coût du tabac est largement sous-estimé par les fumeurs, souligne ACT. 30% des interrogés par l’association « ne savent pas combien ils dépensent par mois ». Et ce qui tentent d’estimer la somme se fourvoient. Selon eux, les cigarettes représentent un coût mensuel de 123 euros, près de la moitié du coût réel moyen.

Pour mieux représenter ces sommes, ACT donne des comparaisons. 69 paquets de cigarettes, c’est l’équivalent du prix d’un téléviseur. Car, on le rappelle, en France, le paquet coûte au minimum 10 euros. 16 paquets représentent une paire de baskets et… fumer 23 paquets par mois pendant 49 mois (4 ans) est équivalent au prix d’une voiture neuve !

Une véritable manne financière qui finit dans les caisses des cigarettiers. Le chiffre d’affaires de l’industrie du tabac en France, souligne Alliance Contre le Tabac, atteint 21,6 milliards d’euros, selon les données de l’Observatoire Français des drogues et Tendances addictives (OFDT) cité par l’association.

Le tabac surreprésenté chez les populations précaires

Outre le montant de la dépense, l’ACT souligne la prévalence du tabac sur les personnes en situation de précarité. Ces dernières, dont les revenus sont modestes, souffrent d’autant plus du coût du tabac. Car celui-ci pèse plus lourd sur leur budget. 32% des personnes sans diplôme ou avec un diplôme inférieur au BAC sont fumeurs en France, contre 17,1% pour les personnes ayant obtenu un diplôme d’études supérieures. Et c’est encore pire chez les chômeurs : 45,7% fument en France.

Résultat : les fumeurs se privent pour assouvir leur addiction. 20% des fumeurs ont renoncé à certains achats, souligne l’association. Or, 70% des interrogés par ACT déclarent qu’ils attribueraient l’argent économisé aux loisirs.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Tabac : plus de 200 euros par mois de pouvoir d’achat perdu»

Laisser un commentaire

* Champs requis