Achat immobilier : ce qu'il faut savoir sur l'hypothèque

2 %
L'hypothèque coûte en moyenne 2 % du montant du crédit octroyé.

Dans certains dossier d'achat immobilier, Crédit Logement refuse de garantir l'emprunteur. Il faut alors se tourner vers l'hypothèque.

Rappelons-en le fonctionnement : L'hypothèque est une garantie qui porte sur un bien immobilier, lors de son achat, ou lorsque l'on a un besoin ponctuel d'argent et que l'on apporte ce bien en garantie d'un prêt. L'organisme prêteur garantit avec l'hypothèque  les fonds prêtés, et s'octroie le droit, si vous ne remboursez pas votre crédit, de saisir et de vendre le bien hypothéqué. Cette hypothèque doit être faite devant un notaire et donne lieu à une publication aux services de la publicité foncière. L'hypothèque est plus coûteuse que le mécanisme de Crédit Logement, qui restitue, à la fin du crédit, une partie des sommes versées pour financer la garantie. Mais ce n'est pas une raison pour ne pas bien négocier votre prime d'assurance hypothécaire ! 


A noter que l'hypothèque peut-être levée à tout moment, sous certaines conditions, prévues lors de sa mise en place, et donc connue à l'avance par l'emprunteur. Bien entendu, le remboursement de la somme prêtée est un moyen d'obtenir la levée de l'hypothèque. Mais l'on peut aussi proposer au préteur une autre garantie, en remplacement du bien hypothéqué ! De même, si le bien immobilier comporte plusieurs lots, il est possible d'obtenir une levée partielle d'hypothèque, par exemple, pour vendre une partie du bien. C'est le cas si l'hypothèque porte sur une maison avec des terrains, ou encore, sur plusieurs logements séparés, comme des apaprtements par exemple, ou des maisons. 

Dans tous les cas, celui qui détient la "clef" de votre hypothèque et de son fonctionnement, c'est le notaire. N'hésitez pas à le solliciter pour toute explication ou aménagement ! 

IMAGE


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur SUD RADIO de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).