L'Apple Watch se vend plus que toutes les montres suisses réunies

8 MILLIONS
Sur le dernier trimestre 2017, Apple a vendu 8 millions d'Apple Watch.

D’après les estimations de Canalys et IDC, Apple a vendu sur le dernier trimestre 2017 plus de montres que Rolex, Swatch et Omega réunis. Ces chiffres vont à l’encontre du flop annoncé de l’Apple Watch et confortent la marque américaine dans sa stratégie.

Un succès inattendu

Il était dur d’évaluer la réussite de l’Apple Watch car le géant américain ne dévoilait pas ses chiffres de ventes. En 2016, on jugeait que le nouveau produit d’Apple faisait un flop.  Cependant, le 1er février 2018, le PDG d’Apple Tim Cook a déclaré que les ventes de sa montre ont décollé de 50 % sur le dernier trimestre 2017. Ces chiffres ont été confirmés par des estimations qui évaluent qu’Apple en a vendus 8 millions sur ce trimestre, soit plus que toutes les marques de montre suisses réunies.

En seulement 4 ans, Apple a déjà réussi à dépasser des noms historiques, présents sur le marché depuis des siècles. Il s’est également imposé face à ses concurrents directs tels que Samsung et sa Galaxy Gear ou Google, en totalisant 80 % des ventes de montres connectées au dernier trimestre 2017. Un tel succès encourage la multinationale américaine à poursuivre sur cette voie

Apple veut développer le marché du « wearable »

Apple Watch au poignet, AirPods aux oreilles, et bientôt des « Apple Glasses » sur le nez ? C’est en tout cas ce à quoi pourrait ressembler l’homme connecté, version Apple. Le géant américain veut en effet étendre ses technologies portables sur tout le corps. Le business est plutôt juteux, et ce n’est pas Tim Cook qui dira le contraire. Il a récemment indiqué que les ventes d’accessoires contribuent largement, avec l’Iphone, à la hausse des revenus.

Les lunettes connectées sont le prochain enjeu de ce nouveau marché. Si Google a déjà pris de l’avance sur ce secteur, Apple lance lui aussi ses recherches. Il ne serait pas étonnant de voir dans les années à venir la firme américaine s’attaquer aussi au marché du prêt-à-porter et concurrencer des marques comme Nike.

 


A découvrir