Crise des casinos : les plateformes de jeux en ligne sont en plein boom

430 millions €
Le groupe Partouche a généré à lui seul 430 millions d'euros de
chiffre d'affaire sur l'année 2019.

En France et dans le monde, le secteur du jeu d'argent est sévèrement impacté par la crise du Covid-19. Le confinement a marqué un coup d'arrêt inédit concernant les activités des casinos, et à ce jour, aucune date précise n'est prévue pour leur réouverture. Alors que certains secteurs économiques sortent peu à peu la tête de l'eau, d'autres comme le secteur du jeu d'argent restent au point mort et continuent de s'interroger sur les différentes pistes de réouvertures.

Coronavirus : les casinos terrestres durement touchés

C'est le cas de Fabrice Paire, président du groupe Partouche (leader des casinos en France) qui estime que les casinos sont « prêts à ouvrir », pour le plus grand bonheur des joueurs. Mais également pour leur sécurité, puisque c'est avec lucidité que le PDG a annoncé au micro de BFM Buisness les mesures sanitaires qui devraient être imposées pour une éventuelles réouverture : "Nous avons proposé des protocoles de réouverture, des formes de protocoles sanitaires, des guides de bonnes pratiques élaborés [...] et qui devraient permettre, nous l’espérons, de ré ouvrir assez rapidement puisque nous estimons que ces protocoles vont permettre d'assurer une situation sanitaire au sein des établissements qui soit tout à fait satisfaisante".

Le président du groupe Partouche a donc donné avec plus de précisions les mesures sanitaires qui devraient entrer en vigueur quand les casinos seront de nouveaux accessibles : "[...] le port du masque obligatoire, et de pouvoir permettre à ce que les appareils automatiques qui sont dans les casinos soient à des distances qui permettront de garder l'essentiel des gestes barrières". Bien que le secteur soit touché de plein fouet, Fabrice Paire reste positif et assure que « les choses sont en train de bouger ». Rappelons-le, le groupe Partouche a généré à lui seul 430 millions d'euros de chiffre d'affaire sur l'année 2019. Un mois et demi d'inactivité équivaut donc à un perte de 30 millions d'euros pour le groupe. En prime, ce n'est pas moins de 4 200 salariés qui sont au chômage technique : "la quasi-totalité sont au chômage technique, en dehors de quelques personnes qui sont en train de travailler au quotidien, 7/7j sur ce qui va entourer la réouverture que nous attendons avec impatience".

Les casinos en ligne en pleine expansion

De plus en plus fréquentés ces dernières années, les casinos en ligne connaissent quant à eux une activité sans précédent. Les plateformes de jeux d'argent en ligne ont pris et prennent le relais pendant le confinement, et certains casinos virtuels ont vu leur fréquentation augmenter de plus de 40%. Une hausse d'activité plutôt logique, quand on sait qu'en 2019, les casinos en ligne étaient autant fréquentés que les casinos terrestres.

Si les casinos virtuels sont aussi populaires, c'est qu'il est possible d'y gagner gros tout en se divertissant. Cette synergie est l'essence même du jeu d'argent, et les sites de jeu l'ont bien compris : machines à sous, casino en direct et en temps réel, poker vidéo, jeu de table ou encore jeu de hasard, jamais les ludothèques virtuelles n'ont été aussi compétitives. De plus, les casinos en ligne ne manquent pas d'imagination afin d'attirer de nouveaux joueurs : la majeure partie mettent en place un système promotionnel vous offrant de nombreux avantages. Les bonus de bienvenue et les offres promotionnelles allouent généralement de l'argent bonus et des tours gratuits. Des tournois entre joueurs sont également organisés, vous permettant parfois même de gagner des voyages ou des cadeaux en tout genre.

Les casinos en ligne sont-ils fiables ?

La peur de l'arnaque relève plus souvent de l'imaginaire que de la réalité. Aujourd'hui, la plupart des casinos en ligne sont fiables et sécurisés à 100%. Pour vous en assurer, il vous suffit de parcourir le site et de vous assurer que le casino possède une licence de jeu.


A découvrir