Des distributeurs de billets dans des bureaux de tabac ?

600 MILLIARDS €
Les Français, entre paiements et retraits, utilisent leur carte
bancaire pour près de 600 milliards d'euros d'opérations chaque année.

Les buralistes innovent : ils vont, dès novembre 2021, proposer un nouveau service. Une bonne idée, étant donné l’amour que portent les Français à l’argent liquide, selon un sondage de la Monnaie de Paris publié en octobre 2021. Chez le buraliste, on pourra en effet trouver des distributeurs de billets.

Une partenariat entre Loomis et les buralistes pour distribuer des billets

Dans un communiqué commun, publié le 20 octobre 2021, la Confédération des buralistes et Loomis, filiale du suédois Securitas spécialisée dans le transport de fonds, annoncent la nouveauté : une phase de test pour un nouveau service sera lancée en novembre 2021. Une vingtaine de DAB (Distributeur Automatique de Billets) seront installés chez autant de buralistes.

Il s’agit là de l’offre Loomis Cash 24/7 qui ne portera toutefois pas ce nom : la Confédération des buralistes va l’utiliser en marque blanche si bien que le communiqué précise que la solution « portera très bientôt la marque des buralistes ».

Côté gestion, maintenance et approvisionnement, ce sera Loomis qui en sera en charge.

Un nouveau service de proximité : le retrait d’espèces

Avec ce partenariat, les buralistes améliorent une fois de plus leur panoplie de services afin de rester au centre de l’activité locale. Ces magasins souffrent en effet de plus en plus de la hausse du prix du tabac, surtout dans les zones frontalières, et de la baisse du nombre de fumeurs en France.

Mais avec les services de vente de presse, les services postaux ou encore les jeux de la Française des Jeux (en plus d’autres ventes annexes selon les magasins), ils se diversifient de plus en plus.

Sans compter que proposer un service de distribution de billets a un avantage : celui de ne pas forcément avoir à perdre une vente. Nombre de bureaux de tabac refusent en effet la carte bancaire en-dessous d’une certaine somme, généralement 10 euros ou 15 euros. Les buralistes disposant de cette solution de DAB pourront donc simplement demander au client de retirer.

Le retrait DAB : quel coût et quelle commission ?

Les Français devront toutefois faire attention : le retrait dans les distributeurs n’est pas forcément gratuit. Les banques française ont pour habitude, généralement, de proposer les retraits gratuits en illimité dans les distributeurs de leur réseau, mais de faire payer ceux dans les réseaux tiers.

En moyenne, ce coût est de 1 euro par retrait, même si, selon les offres, il peut varier. Quelques retraits gratuites, quatre ou cinq, en dehors du réseau de votre banque devraient être possibles. Mais le mieux reste de s’informer auprès de votre établissement bancaire, pour éviter les mauvaises surprises.


A découvrir