Les écoles ne rouvriront peut-être pas le 4 mai

47 %
Le taux de réussite aux épreuves terminales du brevet est 47%.

Depuis lundi 16 mars, tous les établissements scolaires sont fermés, obligeant les élèves à suivre des cours à distance, malgré cette situation compliquée, le retour à l’école n’est pas pour tout de suite. 

Un retour après le pic 

Alors que 12 millions d'élèves entament une nouvelle semaine d’école à distance, la situation pourrait bien encore durer quelques temps. Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a assuré que les élèves et les professeurs devraient retrouver le chemin des établissements scolaires dès le 4 mai. Invité sur Europe 1, le ministre se veut rassurant : « J'espère qu'on sera en mesure de rentrer le 4 mai, je continue à l’espérer », et d’ajouter : « C'est une possibilité. Cela dépend de l’évolution de l’épidémie »

Selon lui, pour qu’un retour à l'école soit possible, il faut que le pic de l'épidémie soit passé, or, avec 2.606 décès et 40.174 cas confirmés de contaminations en France, de nombreux scientifiques affirment que le pic n'a pas encore eu lieu et qu’il devrait l’être le week-end des 4 et 5 avril. D’autres, plus pessimistes, déterminent le pic pour fin avril-début mai... Une décision plus précise sur une date de rentrée scolaire devrait être communiquée durant le mois d'avril. 

Le bac avec le contrôle continu 

Face à cela, les professeurs et les élèves s'inquiètent quant à la tenue des examens du brevet et du baccalauréat, prévus respectivement les lundi 29 et mardi 30 juin 2020, et du 17 juin 2020 au 24 juin 2020. Pour le moment, le ministre a annoncé que les épreuves seraient maintenues. Il a toutefois précisé sur Europe 1 qu’ « il y aura forcément une dose de contrôle continu [ NDLR au bac], la question, c'est : à quel point met-on le curseur ? ». Une chose est sûre, les vacances de printemps et d’été sont bien maintenues. Courage à tous les parents.


A découvrir