Macron : « le budget de la France respectera les Traités » (si on change leurs règles)

3 %
Le déficit public de la France en 2015 ne sera pas inférieur aux 3%
demandés par Bruxelles, mais la France respectera les traités.

Invité sur le RTL pour le Grand Jury LCI Le Figaro, le ministre de l'Economie s'est dit confiant pour le Budget 2015. Pour lui Bruxelles ne s'y opposera pas : « Il n'y aura pas d'avis négatif » a-t-il déclaré. Normal, selon lui « il faut respecter les Traités, c'est ce que nous ferons, nous respecterons les traités et le budget de la France respectera les Traités ». Mais bon, les traités, ça se discute, n'est-ce pas ?

« Un débat qui est un débat »


Après Stéphane Le Foll et son conseil de terminer son assiette pour ne pas gaspiller, voilà que le ministre de l'Economie brigue lui aussi la place de nouveau M. de Lapalisse avec une phrase digne d'un manuel :


« Nous menons un débat qui est un débat » a déclaré Emmanuel Macron. Heureusement, car un débat qui n'est pas un débat on se demande bien ce que c'est. Ce débat « qui est un débat » a lieu également : « dans les enceintes du FMI et ailleurs ». Le gouvernement français est donc totalement dans le juste avec ce débat. Et ce débat porte « sur la situation de la zone euro » qui est en « anémie » selon le ministre.


Et comme ce débat « qui est un débat » est juste, alors concernant le Budget 2015 ne devrait pas être freiné. « c'est la Commission qui va décider mais la France est un grand pays qui a à mener ce débat ». En gros, pour Macron, comme la France mène ce débat, alors Bruxelles ne lui mettra pas les bâtons dans les roues. On l'espère.

La France va « respecter les traités »... plus ou moins, on ne va pas chipoter quand même ?


Le Budget 2015, que la commission européenne est en train d'examiner, risque fortement de se faire retoquer car il ne respecte pas les traités internationaux de la zone euro et notamment le Pacte de Stabilité qui veut que le déficit public d'un pays soit en-dessous de 3% du PIB.


L'échéance initiale était établie pour fin 2013, la France a déjà eu un délai de deux ans, ce qui repousse l'échéance à fin 2015. Mais le gouvernement sait déjà que même fin 2015, la France ne réussira pas à avoir un déficit public en-dessous de 3%... celui-ci sera plutôt de 4,3%.


Mais gare à ceux qui disent que la France ne respecte pas les traités ! Emmanuel Macron est très clair là-dessus : « il faut respecter les Traités, c'est ce que nous ferons, nous respecterons les traités et le budget de la France respectera les Traités ». Pour lui, ce respect des traités est du ressort de la responsabilité collective !


Respect des traités ou pas, alors ? Oui et non, ça dépend de comment on voit ça... « les règles font l'objet d'une discussion constructive avec la Commission et les commissaires européens ».


La méthode Macron pour respecter les traités ? changr les règles de ces traités pour les adapter à ce qu'on a décidé de faire. Pratique !

Et puis, de toute manière, tout est la faute à la crise.


A découvrir