Le repreneur des 3 Suisses veut acheter Rue du Commerce

350
Rue du Commerce emploie 350 salariés.

Nouveau départ pour un des pionniers français du commerce en ligne : Shopinvest, qui possède 3 Suisses, a fait une offre de rachat ferme auprès de Carrefour pour reprendre Rue du Commerce.

Créé en 1999, Rue du Commerce compte 350 salariés. Son catalogue de 7 millions de références provenant de 1 500 vendeurs et marchands attire la clientèle : deux millions de commandes sont enregistrées chaque année. Rue du Commerce a débuté dans les produits high-tech, mais depuis son offre a évolué. Si l'entreprise n'a jamais été rentable, la boutique repose sur des bases technologiques solides et performant. Il y a là de quoi attirer Shopinvest, lancée en 2011, qui reprend des marques connues pour les relancer en ligne. Le groupe a ainsi acquis Bijourama, Comptoir de l'Homme, ou encore les 3 Suisses l'an dernier. Après la mode et l'habillement, Shopinvest pourrait se faire un nom dans le secteur de la distribution de produits high tech.

Chez Carrefour depuis 2015

Rue du Commerce est entré dans le giron de Carrefour en 2015, à une époque où le groupe de grande distribution cherchait à rattraper son retard sur internet. Carrefour avait alors pour objectif de se positionner sur le marché de la distribution en ligne de produits non-alimentaires. Mais le pari n'a pas tenu face à la puissance d'Amazon qui lorgne depuis sur la vente de produits alimentaires, la chasse gardée de Carrefour, qui a décidé de se recentrer dans ce domaine qui est son cœur de métier.

Distribution d'alimentaire en ligne

Rue du Commerce végétait depuis dans l'ombre de Carrefour.fr, tandis que le groupe affichait une croissance de 30% de ses ventes dans l'alimentaire en ligne. Sous la direction d'Alexandre Bompard son nouveau patron, Carrefour compte multiplier les investissements dans la vente de produits alimentaires par internet, avec 2,8 milliards d'euros pour cette activité sur cinq ans. Le changement de main pour Rue du Commerce pourrait être salvateur pour la marque, en particulier avec Shopinvest dont l'ambition est grande dans le commerce en ligne.


A découvrir