Arnaque via SMS : le nouveau piège des escrocs

Le nouveau moyen de prédilection des escrocs est l’arnaque via les SMS. Apprenez à repérer les faux SMS, à les identifier, voire à les signaler. Méfiance et vigilance, un citoyen averti en vaut deux !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Benoit Vrignaud Modifié le 28 décembre 2022 à 16h45
Arnaque Sms Fraude
50 % La moitié des arnaques recensées en France se passent sur internet, via des liens ou des sites frauduleux.

Arnaque via les SMS, ne tombez pas dans le piège

Les arnaques sont d’autant plus florissantes que le public visé en est réceptif. La dernière arnaque en date promet une économie d’énergie de 70%, une aubaine en temps de crise énergétique. Prétendant provenir de la région de résidence, le SMS reçu comporte un lien vers un site frauduleux pourtant tout à fait en rapport, du moins en apparence, avec le sujet du message.

Mais ne vous y trompez pas, il s’agit bien là d’une arnaque. Le lien proposé est en réalité une tentative d’hameçonnage par lien malveillant, comme il en existe tant. Les institutions régionales dénoncent d’ailleurs l’usurpation d’identité sur leurs comptes respectifs sur les réseaux sociaux. Utilisation malveillante du logo, du nom et de l’identité, rien ne permet cependant aux autorités de bloquer les envois de SMS. La vigilance est recommandée. L’arnaque est particulièrement bien montée, d’où les nombreux messages de prévention. Elle a notamment été relevée dans la région Haut-de-France et dans le Val-de-Marne.

Des pistes pour reconnaitre les escroqueries

Des moyens existent cependant pour apprendre à reconnaitre et éviter les escroqueries. Le premier étant bien entendu de ne jamais suivre les liens reçus par message. Quand bien même tout à l’air en règle, prenez toujours un temps de réflexion avant de communiquer de quelconques données personnelles ou bancaires. Un rapide coup d’œil à l’orthographe ou à la syntaxe permet également d’éliminer de fait les arnaques mal traduites ou mal formulées.

De plus le numéro de l’expéditeur est un indicateur fiable. Les messages officiels communiquées par les instances régionales ou nationales ne commencent jamais par un 06 ou 07. Le nom de l’organisme apparaitra plutôt en lieu et place du numéro d’envoi. Que ce soit un SMS reçu, du démarchage publicitaire ou téléphonique, méfiance et vigilance sont les maitres mots. Pour vous mais aussi pour les autres. Un transfert d’un SMS frauduleux vers le 33700 permet aux opérateurs et aux autorités d’agir et d’empêcher que d’autres, éventuellement moins vigilants que vous, ne tombent dans le piège.

1 commentaire on «Arnaque via SMS : le nouveau piège des escrocs»

  • Ai reçu SMS frauduleux se disant d’AMELI ou CPAM me renvoyant vers un site HTTPS:// qui d’apres moi sont sécurisés!!! Qu’en est-il ??

    Répondre
Laisser un commentaire

* Champs requis