Les Chinois rachètent les ports, les Français les aéroports !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure Japiot Modifié le 7 juin 2012 à 9h22

Tandis que les Chinois prennent des positions dans les ports européens (Le Pirée en Grèce depuis 2008, Le Havre depuis 2011), les Français semblent miser… sur les aéroports internationaux. En effet, selon Les Echos, Pierre Graff, PDG d’Aéroports de Paris (ADP), vient d’annoncer que son groupe préparait une offre sur l'aéroport de Rio au Brésil, en partenariat avec son homologue néerlandais Schiphol Group.

Outre les aéroports de Roissy-Charles de Gaulle, d'Orly et du Bourget en France, ADP exploite déjà directement ou indirectement 13 aéroports régionaux au Mexique, ainsi que les plates-formes d'Alger, de Liège et d'Amman. Et le groupe vient également de racheter 38 % de l'opérateur aéroportuaire turc TAV, qui gère notamment l'aéroport international Atatürk d'Istanbul, mais aussi ceux d'Ankara, d'Izmir et d'Antalya en Turquie, ainsi que des plates-formes en Géorgie, en Tunisie et en Macédoine.

ADP, dont l'État français possède encore 52,1 % du capital, se hisse ainsi dans le trio de tête mondial des concessionnaires d'aéroports.

Aucun commentaire à «Les Chinois rachètent les ports, les Français les aéroports !»

Laisser un commentaire

* Champs requis