Aider financièrement ses proches, un réflexe pour 1 ménage sur 2

Par Anton Kunin Publié le 27 juillet 2018 à 9h02
Generosite Francais 2015 2
80%80% des moins de 25 ans perçoivent une aide financière de la part de leur famille.

Selon l’enquête Budget de famille de l’INSEE, la moitié des ménages ont, au cours des deux mois précédant l’enquête, apporté une aide financière à un autre ménage, soit en lui transférant de l’argent, soit en prenant certaines de ses dépenses en charge.

36 milliards d’euros transitent chaque année entre les membres d’une même famille vivant séparément

Le fait de quitter sa famille pour aller vivre dans un logement à part ne signifie pas forcément couper les ponts, loin de là ! Selon une enquête de l’INSEE, cette étape de la vie renforce au contraire les solidarités familiales, puisqu’un ménage sur deux aide financièrement ses proches ne vivant pas sous le même toit. Les ménages les plus modestes, et tout particulièrement les ménages d’étudiants ou de jeunes entrant sur le marché du travail, sont les plus aidés, ainsi que les familles monoparentales.

Sur l’année 2011, ce sont 36 milliards d’euros qui auraient ainsi transité entre les ménages, auxquels s’ajoutent 19,1 milliards d’euros de prise en charge de dépenses d’autrui. Les 10% des ménages les plus pauvres reçoivent en moyenne 440 euros sur deux mois, soit plus du double du montant d’aides reçu en moyenne sur tous les ménages.

Solidarité familiale : 75% des jeunes ménages et 43% des familles monoparentales sont concernées

Les jeunes générations (celles de moins de 40 ans) reçoivent les trois quarts de ces aides monétaires entre ascendants et descendants en ligne directe. Elles proviennent d’abord de leurs parents âgés de 40 à 59 ans (6 milliards d’euros), puis de leurs parents ou grands-parents âgés de 60 ans ou plus (3 milliards d’euros). 80% des moins de 25 ans perçoivent ainsi des aides : 790 euros par jeune message sur deux mois en moyenne, ce qui représente 26% de leur revenu total.

Autre grande catégorie de bénéficiaires : les familles monoparentales. En 2011, 43% de ces familles percevaient une aide financière : 24% par transfert monétaire (pour un montant de 1 010 euros sur deux mois par famille aidée) et 32% par prise en charge de dépenses.

Aucun commentaire à «Aider financièrement ses proches, un réflexe pour 1 ménage sur 2»

Laisser un commentaire

* Champs requis