Chômage : les chiffres de juillet ne seront « pas bons » prévient Manuel Valls

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Publié le 27 août 2014 à 10h37

A quelques heures de la publication des chiffres du chômage pour le mois de juillet (mercredi 27 août 18h00), le Premier ministre a prévenu sur France 2 qu' "ils ne peuvent pas être bons, ils seront même négatifs, avec le niveau de croissance que nous avons".

En juin dernier, le chiffre du chômage avait atteint le malheureux record de 3,4 millions de demandeurs d'emploi de catégorie 1 en métropole, chiffre qui atteint 5,34 millions en incorporant les Dom, et les chômeurs de catégorie 2 et 3 (activité réduite ou formation). Surtout, cela fait neuf mois consécutifs que les chiffres du chômage augmentent, après une improbable baisse à l'automne dernier, aussitôt suivie d'une nouvelle série de hausse. Pourtant, le ministre du Travail, François Rebsamen, confirmé à cette fonction au sein du gouvernement Valls II, déclarait encore voici peu "Je suis sûr que cette année nous aurons des baisses qui se produiront certains mois, on est sur une tendance baissière, le chômage des jeunes recule, il reste un point noir : le chômage des seniors".

Le gouvernement espère encore que le pacte de responsabilité devrait générer 200 000 emplois supplémentaires d'ici à 2017, et 300 000 de plus grâce au crédit d'impôt compétitivité emploi. Malheureusement, les économistes estiment qu'il faut une croissance d'au moins 1,5 % par an pour que l'économie recommence à créer des emplois, or les prévisions pour 2014 sont mauvaises, au mieux, 0,5 % en fin d'année...

Le FMI ne voit pas de reprise de l'emploi en France avant 2016.

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018. Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Laisser un commentaire

* Champs requis