Économies d’énergie : le crédit d’impôt repasse par la fenêtre

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Anne-Flore Renard Modifié le 29 novembre 2022 à 9h14
Immobilier Appartement Loft Logement
100 eurosL'aide sera plafonnée à 100 euros par fenêtre et accessible à tous les ménages.

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, a annoncé le 17 décembre 2018, que le gouvernement allait élargir à nouveau le Crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) aux changements de fenêtres.

Réouverture du Crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) aux fenêtres

« Nous allons réélargir le CITE aux changements de fenêtres » annonce François de Rugy au micro de Europe 1, le 17 décembre 2018. Demandé depuis plusieurs mois par les professionnels du bâtiment, les fenêtres seront à nouveau éligibles au Crédit d'impôt pour la transition énergétique, alors qu’elles en avaient exclues depuis juillet 2018.

Le ministre promet « un dispositif plus efficace que par le passé ». L’aide sera plafonnée à 100 euros par fenêtre, et concernera les personnes qui souhaitent passer du simple au double vitrage.

Une aide aux Français pour améliorer l'efficacité énergétique de leur logement

Cette mesure se situe dans la droite ligne du gouvernement pour oeuvrer en faveur des économies d’énergie. C’est « sans doute là que nous avons les plus grandes marges de progrès », déclare-t-il.

« C'est un exemple concret d'aide aux Français qui font des travaux pour améliorer l'efficacité énergétique et donc baisser leur facture d'énergie, de chauffage ». Il poursuit : « C'est à la fois économiser l'énergie, et ça c'est bon pour le portefeuille, mais c'est aussi bon pour le climat, puisque ça permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre ».

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Titulaire d’une Licence de Lettres Modernes et Sciences Politiques, d’un Master 1 de Relations Internationales et d’un Master 2 de Droit International Humanitaire, Anne-Flore Renard a d'abord travaillé chez Total en communication/relations publiques, puis est partie deux ans en Inde, où elle a été professeur à l'École internationale française de Bombay.

Aucun commentaire à «Économies d’énergie : le crédit d’impôt repasse par la fenêtre»

Laisser un commentaire

* Champs requis