Florange : François Hollande reçoit Lakshmi Mittal pour un bras de fer

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Modifié le 27 novembre 2012 à 8h25

Peut-on forcer un homme d’affaires richissime à vendre son entreprise ? C’est le défi que s’est fixé François Hollande, qui reçoit aujourd’hui à l’Elysée Lakshmi Mittal, le PDG d’ArcelorMittal, le géant de l’acier indien, propriétaire du site de Florange en Moselle.

En septembre, le multimilliardaire a accepté, à la demande de l'Etat, de mettre en vente les hauts fourneaux de Florange qu'il voulait fermer. Mais cette fois, le gouvernement veut qu’il mette également en vente la filière froide, soit l'intégralité du site, seule susceptible d'intéresser un éventuel repreneur et par là-même d'éviter la fermeture des hauts-fourneaux qui entraînerait la perte de 629 emplois, sur les 2 500 que compte le site. Pour l’y contraindre, l’Etat agite la menace de la nationalisation, plus ou moins temporaire, ce qui reviendrait à exproprier le patron de son entreprise. Pas sûr que cet ultimatum déguisé soit du goût de monsieur Mittal, plus gros producteur d’acier au monde ! « La possibilité juridique pour l'Etat de nationaliser reste encore à démontrer » souligne son entourage, comme le rapportent Les Echos.

Reste à savoir ce que fera l’Etat, au-delà des menaces, si l’Indien refuse de céder son bien. Comme l’a souligné Arnaud Montebourg, « à chaque fois qu'on a nationalisé, l'Etat n'a pas été un très bon gestionnaire ». Et de surcroît, parole de ministre, « il n'a pas d'argent ».

En France, le groupe emploie actuellement environ 22 000 salariés. Et l'entreprise indienne a déjà prévenu que si l’État français obtient ce qu’il veut, ces emplois pourraient être menacés. Dur contre dur !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique. Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Aucun commentaire à «Florange : François Hollande reçoit Lakshmi Mittal pour un bras de fer»

Laisser un commentaire

* Champs requis