Football : La passation de pouvoir entre la génération Messi et la génération Mbappé est amorcée !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Mathieu Sauvajot Publié le 28 décembre 2021 à 16h07
Instagram
3,44%Le nombre de followers Instagram de Cristiano Ronaldo a augmenté de 3,44% en décembre 2021.

Les fans de football le savent, il y a toujours ce moment où les anciennes gloires du ballon rond s’apprêtent à se retirer, alors que l’élite des nouvelles générations perce au point de rivaliser enfin avec ceux qui furent leurs modèles d’hier.

Certes, il est peut-être encore (un peu) tôt pour enterrer Ronaldo, Messi et autres Neymar, mais les chiffres ne trompent pas, et l’essor des joueurs nés à la fin des années 90 ou au début des années 2000 commence à se voir sur les réseaux sociaux notamment.

Une récente étude menée par IQUII permet d’observer la progression du top 20 des footballeurs les plus populaires au sein de chaque championnat, et même si Instagram n’est pas un terrain de football, il s’agit pourtant d’un baromètre toujours aussi fiable.

Le mois de décembre a été particulièrement marqué par les progrès de Kylian Mbappé qui, bien que très loin derrière les trois noms mentionnés précédemment, continue son ascension à bon rythme (4ème footballeur le plus suivi sur Instagram, +3,03% en décembre), tout comme certains de ses camarades parisiens, à savoir Achraf Hakimi (+5,07, désormais top 10 des joueurs les plus populaires de Ligue 1) et Donnarumma (+4,17%).

Une tendance qui est également particulièrement notable outre-Rhin, où Haaland (+4,45) et surtout, l’impressionnant Jude Bellingham (+8%, 19ème joueur le plus populaire de Bundesliga sur Instagram, deuxième du Trophée Kopa édition 2021) progressent, même s’il est encore bien trop tôt pour parler objectivement de rattraper leur retard (respectivement 13,4M et 1,7M contre 375,2M pour Cristiano Ronaldo).

Ce qu’il est important de comprendre, c’est la tendance qui s’est amorcée. Certains préfèreront se focaliser sur l’écart vertigineux entre jeunes et « anciens », ou faire remarquer les performances de Lewandowski (+4,74%) en décembre, effet ballon d’or oblige – d’ailleurs, rarement un numéro deux aura davantage gagné en popularité qu’un vainqueur (Messi +3,26%) – mais il s’agit d’un cas à part, et d’une tendance qui ne saurait s’inscrire ni à long terme, ni même à moyen terme.

Désormais, il faut s’attendre à voir les héros des clásicos Real / Barça des années 2010 perdre du terrain au profit de ceux voués à les remplacer.

D’ailleurs, si l’on lit entre les lignes, c’est également le message envoyé lors de la dernière cérémonie du ballon d’or, qui a rendu hommage à la génération de footballeurs née au début des années 1990 (voire même à la toute fin des années 80) en permettant à Ronaldo, Messi, Benzema et autres Suarez de briller une dernière fois, avant la fin de leur carrière.

Néanmoins, les fans de football peuvent se rassurer, car les générations changent mais les fondamentaux restent. Vainqueur du Globe Soccer Award édition 2021 cette semaine, Kylian Mbappé a profité de son discours afin de soutenir le maintien de la Coupe du monde tous les quatre ans au lieu de deux, comme le voudrait un projet actuellement étudié.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Titulaire d’un Master de la Sorbonne, spécialisé dans les questions relatives à l’Amérique latine, Mathieu Sauvajot a d’abord rédigé des articles traitant de la géopolitique et de l’économie de ce continent, avant de se tourner vers le domaine du sport. Désormais, il est rédacteur auprès de Paris United ainsi que de l’Observatoire du Sport Business.  

Aucun commentaire à «Football : La passation de pouvoir entre la génération Messi et la génération Mbappé est amorcée !»

Laisser un commentaire

* Champs requis