Donc, c’est bientôt la 3 ème guerre mondiale ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Jean-Claude Bourret Modifié le 12 février 2015 à 14h36
Guerre Mondiale Preparation Violence Monde Fin Civilisation
300 MILLIARDS $La première guerre mondiale a coûté 300 milliards de dollars.

Cet article a déclenché un courrier de l'avocat de J.H. Lorenzi, voir plus bas

C'est en tous les cas ce que prédit Jean Hervé Lorenzi dans son dernier livre : "Un monde de violences, l'économie mondiale 2015-2030" (Eyrolles)

En deux mots, M. Lorenzi a toutes qualités pour aborder le sujet : professeur d'université (il a pris sa retraite il y a deux ans) et Président du cercle des économistes.

Quelle est son analyse de la situation mondiale ?

-Une 3ème guerre mondiale est en préparation et elle éclatera dans les prochaines années.

-L'état de paix ne correspond pas à la nature humaine : toutes nos civilisations ont été et sont en guerres continuelles.

-La paix n'est qu'un calme illusoire et de courte durée (à l'échelle des civilisations)

-Plusieurs facteurs, vérifiables quotidiennement , incitent à conclure qu'une guerre mondiale est imminente :

1_L'immigration massive vers l'Europe de populations musulmanes pour l'essentiel va dériver vers une guerre civile ethnique. L'incapacité de l'Europe à maîtriser l'immigration massive venue d'Afrique pour une bonne part, va déboucher sur un conflit mondial .

2- L'islam est un facteur majeur de l'explosion mondiale inévitable.

3- Israël cerné par des dizaines de millions d'arabes fanatisés et l'Iran qui continue à vouloir détruire le sionisme ne peuvent que déboucher sur une nouvelle explosion dans la région.

4-La confrontation économique violente entre la Chine et les USA pour la domination du monde avec leur propre monnaie de réserve peut également être un facteur déclenchant. D'autant que le militarisme Japonais est en marche et qu'une tension permanente Chine/Japon est constatée (à propos de la souveraineté sur quelques îles...)

5-Tensions permanentes également entre la Chine et l'Inde et entre l'Inde et le Pakistan.

Les zones où une "étincelle" peut déclencher l'embrasement planétaire sont donc multiples : Europe,Proche Orient,Afrique du Nord, Pacifique , et même Russie également aux prises avec l'islam "radical" (Tchétchénie)

A ces facteurs inquiétants s'ajoute, toujours selon M. Lorenzi , un vieillissement des populations autochtones européennes, et un "ramollissement " de leur attitude face à l'agression ethnique dont elles sont "victimes".

Conclusion : la 3ème guerre mondiale est en route. Et on ne sait pas dans quelle partie du monde elle va commencer. Ni qui va la gagner.

On notera, pour ceux qui ont lu le livre, que j'ai résumé de façon musclée les multiples passages ou ce professeur universitaire d'économie met en cause l'islam, qualifié de "facteur majeur de l'explosion à venir"

Un espoir quand même ? Oui, puisque monsieur Lorenzi avait appelé à voter pour le candidat Hollande.

Comme quoi, tout le monde peut se tromper...

Article initialement publié le 29 octobre 2014 et mis à jour le 12 février 2015

Me Maisonneuve demande la censure d'une critique du livre d'un de ses clients

La réponse de la Rédaction au courrier de Me Maisonneuve :

Maitre,

J’accuse réception de votre courrier, en tant que directeur de la publication du site economiematin.fr, bien qu’interpelé par un « Madame, Monsieur » très peu formel dans votre courrier.

Contrairement à ce que vous écrivez, l’article en question ne cite pas « comme auteur » M. Jean Hervé Lorenzi. Votre manœuvre est grossière et honteuse.

Le journaliste Jean-Claude Bourret, qui s’exprime ici sous la forme d’un blog, est le véritable auteur de ce texte. Il a réalisé dans cet article une brève recension de l’ouvrage de Monsieur Lorenzi. N’ayant pas lu moi-même le livre, et je le regrette, il ne m’appartient pas d’en juger.

Vous déplorez donc, après correction de vos imprécisions et mensonges volontaires, l’interprétation qu’un journaliste a fait du livre de votre client.

Je l’informe de votre démarche, et suis certain qu’il vous répondra, soit directement, soit par mon intermédiaire.

Cependant, en tant que journaliste moi-même, et directeur de la publication du média qui a publié l’article d’opinion d’un journaliste émérite, média reconnu d’intérêt politique et général par la CPPAP en septembre 2012, je ne peux que me révolter du ton comminatoire de votre courrier, et de la demande de censure en bonne et due forme qui y est formulée.

En février 2015, après les débats sans fin sur la défense de la liberté d’expression, et en particulier, des médias, inutile de vous rappeler dans quel contexte, découvrir que l’on peut encore se comporter comme en URSS ou en RDA, en voulant ni plus ni moins censurer un article, est tout bonnement hallucinant. Je suis d’autant plus outré que votre réputation de tenor du barreau n’est plus à faire. Je n’arrive pas à comprendre comment un avocat aussi expérimenté a pu signer un tel courrier.

Il est en effet inconcevable qu’un avocat, réputé ou nom d’ailleurs, demande la suppression d’un article, au prétexte qu’il déplairait à son client parce qu’il ne présente pas son livre sous le jour qu’il souhaitait lui donner.

Quand la loi française prévoit, d’abord, une procédure pour entrer en contact avec un média et son représentant légal (à commencer par écrire au directeur de la publication), et prévoit ensuite la possibilité de solliciter un droit de réponse (je vous fait grâce des articles et des lois qui le régentent et l’organisent), ce qui me semble, à la hauteur de mes vingt ans de métier, la seule requête valable, valide, acceptable, en l’espèce.

Si toutefois vous avez agi sous la pression de votre client, je ne saurai trop vous conseiller de lui rappeler dans quel Etat de droit nous vivons. Quand on ne supporte pas la critique, on n’écrit pas de livres.

Cordialement

Jean-Baptiste Giraud,

directeur de la publication

Le courrier de Me Maisonneuve en question demandant la suppression de cet article (PDF original recu par e-mail) :

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste, présentateur TV, rédacteur en chef de TF1, de la Cinq, de Radio Monte-Carlo, élevé au grade de Colonel de la Gendarmerie Nationale.

Laisser un commentaire

* Champs requis