Mieux vaut faire de la pub sur iPad que sur Android

Par Olivier Sancerre Modifié le 18 octobre 2013 à 14h32

Si la tendance se maintient, les tablettes Android dépasseront l'iPad en terme de parts de marché. Néanmoins, les annonceurs feraient bien de ne pas délaisser les ardoises d'Apple : ce sont elles qui génèrent le plus de trafic web et de revenus.

Opera MediaNetworks a livré sa dernière étude pour le troisième trimestre 2013, qui se base sur 60 milliards d'impressions publicitaires chaque mois, qui apparaissent sur plus de 13 000 sites web mobiles et applications. iOS, le système d'exploitation mobile d'Apple, continue de mener en tête sur le terrain de la publicité mobile. Les terminaux du constructeur californien comptent en effet pour 44,4% des requêtes pubs, et génèrent 50% des revenus. Android, malgré des parts de marché bien plus importantes, compte pour seulement 31,32% des requêtes publicitaires.

En retirant les tablettes de l'équation, les deux plateformes concurrentes sont à peu près à égalité : l'iPhone représente 31% des requêtes, contre 30,3% pour les smartphones Android. Mais en rajoutant l'iPad dans ce cocktail, Apple reprend franchement la tête : à elle seule, la tablette représente 8,87% des requêtes pour 10,33% des revenus, contre 1% des requêtes pour les ardoises sous Android et 0,46% seulement des revenus.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Mieux vaut faire de la pub sur iPad que sur Android»

Laisser un commentaire

* Champs requis