Panorama de l’industrie européenne de la microélectronique

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Anne-Marie Dutron Publié le 5 octobre 2014 à 2h17

Lorsque j'observe l'état actuel de l'industrie européenne de la microélectronique, mon sentiment est partagé entre espoir et inquiétude.

En tant que SEMI nous sommes bien conscients du contexte économique difficile qu'affrontent nos membres européens. Prenons l'exemple des start-ups et des PME qui se battent tous les jours pour trouver des investisseurs et des banquiers flexibles, ou plus généralement l'industrie du semi-conducteur qui représente seulement 7% de la fabrication mondiale. Malgré ces difficultés, je garde l'espoir que l'Europe trouvera les ressources pour regagner des parts de marché dans la fabrication des circuits intégrés et qu'elle créera à nouveau des emplois de production dans la haute technologie.

Pour se battre dans cet environnement très compétitif, et atteindre l'objectif fixé par la commission européenne dans "Horizon 2020", à savoir représenter 20 % de la fabrication mondiale d'ici 2020, les membres de l'industrie européenne doivent agir ensemble pour renforcer chaque lien de la chaine de valeur. C'est un grand défi, mais l'industrie européenne doit croire en ses capacités pour réussir ! Nous ne devons pas oublier que les entreprises européennes ont été pionnières dans les nombreuses technologies innovantes. Cela doit nous donner confiance pour travailler ensemble afin de conserver la future fabrication en Europe des technologies innovantes comme : l'électronique flexible, les capteurs intelligents destinés à la révolution de l'Internet des Objets, les circuits et dispositifs implantables, les dispositifs ultra basse consommation et autonome...

Pour la petite histoire, Grenoble aurait été le berceau de la révolution française.
Ceci expliquerait peut-être pourquoi tant d'intellectuels, de scientifiques, d'inventeurs et d'entrepreneurs se retrouvent à Grenoble. Cela expliquerait pourquoi ils sont les pionniers dans de nombreux domaines technologiques, pourquoi ils relèvent les défis et pourquoi ils sont persuadés qu' "impossible n'est pas français !". En tant que Grenobloise, c'est le message positif que je souhaite transmettre.

Grâce à l'évènement SEMICON Europa 2014, Grenoble sera au centre de l'attention. De nombreuses nouveautés pour cette première édition française avec une part importante réservée à l'innovation qui alimentera le futur de l'industrie européenne de la microélectronique : le village de l'innovation.

Durant trois jours de conférences et d'exposition, nous démontrerons que l'industrie européenne est toujours présente et que les applications et l'innovation seront les deux éléments fondamentaux de cette future ré-industrialisation.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

General Director, Semi Europe Grenoble Office

Laisser un commentaire

* Champs requis