Services à la personne : de belles perspectives pour développer son activité

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Cyril Degrilart Publié le 18 novembre 2015 à 5h00
France Services Personnes Entreprises Developpement
4 millionsQuatre millions de ménages bénéficient de services à la personne.

Pour Pôle emploi le secteur des SAP affiche de gros besoins de candidats, pas nécessairement diplômés, mais souvent expérimentés dans des domaines aussi divers que l’assistance aux personnes âgées, l’encadrement des jeunes enfants, la maintenance informatique à domicile...

Cette année près de 5 000 postes seront à pourvoir auprès des entreprises présentes au salon des services à la personne. Nouvelle initiative sur le stand Pôle emploi : des experts-comptables seront présents pour conseiller gratuitement les porteurs de projets.

Généralement vous accueillez vos clients dans votre bureau, pourquoi venir au salon SAP ?

L’expert-comptable est avant tout le conseiller privilégié du porteur de projet, du créateur et du dirigeant d’entreprise. En tant qu’expert-comptable, il me paraît utile de réaliser cette démarche citoyenne, d’une part pour donner quelques conseils aux entrepreneurs dans leurs démarches, mais aussi pour leur rappeler l’importance d’un suivi régulier avec des partenaires hautement qualifiés.

Qu’allez-vous proposer ?

Grâce à l’initiative de Pôle emploi nous mènerons des entretiens gratuitement et individuellement avec les demandeurs d’emploi qui viendront sur le stand. Ces entretiens seront l’occasion pour les porteurs de projet de livrer, sous couvert du secret professionnel de l’expert-comptable, l’avancement de leur démarche et les questions qu’ils se posent. ?

Pouvez-vous expliquer en quoi consiste votre expertise ?

Pour les créateurs d’entreprise de service à la personne, notre expertise consiste à réaliser la « mallette personnalisée » complète pour créer comptablement, fiscalement et juridiquement l’entreprise. Ce service se compose notamment de la réalisation d’informations indispensables à la société : calcul des ressources et des besoins, analyse de marché, aide au choix de la forme juridique, rédaction du business plan, création de la société auprès des organismes d’Etat…

C’est donc ce type de conseils que vous apporterez aux demandeurs d’emploi ?

Tout à fait. Lorsque l’on est porteur de projet, il est important de connaître précisément ses droits et ses devoirs, notamment dans le choix des différentes options offertes pour monter la structure. Au sein des points fondamentaux, le choix du statut est essentiel (auto entrepreneur, SARL, SAS… ?) car il engage sur le long terme la personne qui créé son activité. Il en va de même pour le choix du régime fiscal, étroitement en liaison avec le statut et avec la situation familiale de l’entrepreneur.

On parle souvent de l’importance de « l’équilibre des dépenses et des recettes ». Est-ce un aspect déterminant pour la réussite du projet ?

Effectivement, les demandeurs d’emploi que nous rencontrons sur les salons sont effectivement très demandeurs de conseils pour gérer au mieux leurs dépenses et leurs recettes. L’expert-comptable aide à actualiser la situation de l’entrepreneur et à avoir une vision sur l’état de santé de sa structure. Au-fur-et-à mesure de l’avancement du projet, le budget évolue. Il est important d’assurer une méthodologie rigoureuse pour convaincre les potentiels apporteurs de financement, qu’ils soient des établissements bancaires ou des proches de l’entrepreneur.

Cet article est rédigé par un exposant du Salon des services à la personne. Le Salon des services à la personne aura lieu du 24 au 26 novembre 2015 à Paris, Porte de Versailles. Téléchargez votre badge d’accès gratuit !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Cyril Degrilart est expert-comptable à Paris.

Laisser un commentaire

* Champs requis