Smartwatch : la mobilité au poignet, un marché à l’énorme potentiel

Par Olivier Sancerre Modifié le 3 septembre 2013 à 15h42

Les montres intelligentes seront demain les chouchous des consommateurs. Les constructeurs ne s'y trompent d'ailleurs pas : les annonces de développement, voire de lancement de smartwatchs se multiplient.

Une étude de BI Intelligence illustre le potentiel de ce nouveau segment de l'informatique « prêt à porter ». D'ici à 2018, 91,6 millions de montres connectées devraient trouver les poignets des consommateurs; avec un prix de vente moyen de 100$ (hypothèse basse), cela représentera un marché de 9,2 milliards de dollars. Et il s'agit d'une catégorie de produits qui recèle un grand potentiel de croissance, puisque 55% des adultes américains portent une montre standard… même si une portion seulement d'entre eux la troqueront pour un bracelet connecté.

Smartwatch : un marché en devenir

Pour donner un ordre d'idée, durant le premier semestre de l'année, la montre Pebble, financée par des internautes, a été livrée à 93.000 unités. La start-up a comptabilisé 275.000 réservations : il y a clairement une attente du marché et des consommateurs pour ce type de produits. Il est d'ailleurs plus que probable que le segment des bracelets « bien-être » soit en partie cannibalisé par les montres connectées. La Galaxy Gear de Samsung, mais aussi la future iWatch d'Apple, intégreront en effet des capteurs (de type podomètre, cardiofréquencemètre, etc.) qui mesureront l'activité physique du porteur.

La montre, un compagnon du smartphone

Autre enseignement de cette étude : un smartphone sur vingt sera à l'avenir jumelé avec une montre intelligente, d'une manière ou d'une autre. Les périphériques à porter au poignet nécessitent une connexion avec un téléphone, ne serait-ce que pour afficher des notifications (appels rentrants, messages texte, statuts Facebook…)

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Smartwatch : la mobilité au poignet, un marché à l’énorme potentiel»

Laisser un commentaire

* Champs requis