Réinventer le Contrat de Travail : une chance pour l’emploi

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Richard Thiriet Publié le 18 septembre 2014 à 2h03

Selon une étude de l'Insee parue ce jour, avec 5% des embauches en CDI contre 30% il y a 30 ans, le Contrat à Durée Indéterminée ne correspond clairement plus aux réalités économiques. Pour le Centre des Jeunes Dirigeants d'Entreprise maintenir le tabou sur la réforme des contrats de travail reviendrait à créer plus de précarité que de sécurité pour les salariés.

Pourquoi les entrepreneurs délaissent-ils le CDI ?

• • Parce que le climat économique est trop instable.
• • Parce qu'une Entreprise qui n'a pas de visibilité sur l'avenir et/ou de perspectives sur son carnet de commande ne peut s'engager dans cette voie.

Si les Entrepreneurs n'ont plus recours au CDI, trop contraignant car trop éloigné de leurs réalités économiques, il faut faire évoluer le Code du Travail.

« La question ce n'est pas le CDD ou le CDI. Le rôle du dirigeant d'entreprise est de prendre des risques, celui du collaborateur et d'apporter ses compétences au service de la prise de risque globale. La sécurité de nos collaborateurs est capitale. » explique Quentin Decroix, PDG d'Atylia et Membre du Centre des Jeunes Dirigeant à Roubaix.

Les 4500 entrepreneurs du Centre des Jeunes Dirigeants d'Entreprise, engagés sur leurs territoires et pour le bien-être de leurs collaborateurs proposent : la création d'un Pack Unique d'Emploi à Durée Indéterminée :

• • Contrat unique d'emploi à durée indéterminée
• • Période de préavis pouvant atteindre 6 mois
• • Anticipation du coût et des modalités de séparation
• • Conciliation obligatoire avec présence d'un avocat en cas de séparation conflictuelle
• • Modulation du temps de travail et de la rémunération (+ / - 20 %) sur la base de 35 heures
• • Primes annuelles de résultat, avec une fiscalité adaptée pour encourager la consommation

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Agé de 43 ans, marié et père de trois enfants, Richard Thiriet vit à Nantes. Il est Président du groupe CNI, expert depuis 40 ans dans le travail du métal et implanté à Montoir-de-Bretagne en Loire-Atlantique. En 2003, après des études à l'ESTP associées à un master Entrepreneuriat à HEC puis un passage chez Bouygues, Richard reprend la société CNI. A compter de 2010, l'entrepreneur étend ses activités par la création de nouvelles entreprises pour créer une synergie groupe.En 11 ans, son action a permis de maintenir 23 personnes en CDI et de créer 22 emplois durables supplémentaires.Membre du Centre des Jeunes Dirigeants d'entreprise depuis 2004, Richard Thiriet a été président du CJD Saint-Nazaire Loire & Mer de 2005 à 2007 puis président du CJD Pays de la Loire de 2012 à 2014.Entrepreneur de père en fils depuis quatre générations, Richard est convaincu que l'entreprise est la seule solution à l'emploi.

Aucun commentaire à «Réinventer le Contrat de Travail : une chance pour l’emploi»

Laisser un commentaire

* Champs requis