Stratégie de désendettement à court terme pour Jean-Charles Naouri

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Philippe Get Publié le 30 août 2019 à 12h01
Casino Cession Actifs 2

Afin de se libérer d’importantes dettes auprès de ses créanciers, le groupe Casino prévoit une stratégie de désendettement à court terme. Cette stratégie s’appuie sur une cession d’actifs non stratégiques chiffrée à deux milliards d’euros d’ici 2021, qui s’additionnent aux quelque 2,5 milliards d’euros déjà prévus pour 2020 au plus tard. Jean-Charles Naouri, le PDG, pourrait également, selon les rumeurs, céder la filiale Go Sport (actif de Rallye), pour continuer de se centrer les activités du groupe sur des nouveaux métiers à forte croissance comme le e-commerce, la publicité et l’exploitation des données.

Le groupe Casino est soumis à de lourdes dettes auprès de plusieurs créanciers. À des fins spéculatives, des fonds prédateurs américains tentent de déprécier la valeur de l’enseigne, en pariant contre elle. Ces attaques ont poussé Jean-Charles Naouri le président à placer la maison-mère Rallye en procédure de sauvegarde. Un gain de temps précieux pour le dirigeant, lui permettant de renégocier ses dettes.

Le 20 août dernier, le groupe Casino a communiqué son nouveau plan de désendettement. Un programme de cession d’actifs jugés non stratégiques à hauteur de deux milliards de dollars et basé sur le court terme. D’ici 2021, l’objectif est de faire baisser la dette. Des rumeurs circulent d’ailleurs sur la cession de la filiale GoSport, l’enseigne d’équipements sportifs.

Un premier plan de désendettement avait été engagé au premier semestre 2019. Un programme qui a permis de faire baisser la dette du groupe, passant de quatre milliards d’euros en 2018 à 2,9 milliards en juin 2019.

En plus des actions de désendettement, le groupe rassure ses investisseurs en déclarant vouloir recentrer ses activités sur des secteurs d’activité en lien avec les évolutions du marché. Des évolutions structurelles qui passent également par de nouveaux métiers à forte croissance comme les régies de publicité, l’énergie ou encore les data centers.

Quoi qu’il en soit, les déclarations du groupe Casino sur l’adoption d’un nouveau plan de désendettement et sur ses stratégies de développement devraient réconforter le marché et prévenir les fonds spéculatifs de revenir à la charge. De quoi donner du temps supplémentaire à Jean-Charles Naouri pour négocier les dettes de Rallye.

Aucun commentaire à «Stratégie de désendettement à court terme pour Jean-Charles Naouri»

Laisser un commentaire

* Champs requis