Twitter : un abonnement plus cher sans publicité

Le réseau social Twitter va proposer un abonnement plus cher à ses utilisateurs. Sa promesse : plus aucune publicité ciblée. Une nouvelle annonce qui va modifier le modèle économique du petit oiseau bleu.

Par Cédric Bonnefoy Modifié le 23 janvier 2023 à 15h26
twitter-abonnement-sans-publicite

Un nouvel abonnement Twitter

Nouvelle révolution en vue sur Twitter. Quelques semaines après le lancement du nouvel abonnement payant pour garder actif les certifications, le réseau social va en proposer encore un nouveau. Il sera plus cher que le précédent. Dans un tweet, le patron du petit oiseau bleu, Elon Musk, promet la disparition des publicités ciblées pour les utilisateurs. Une promesse alléchante, reste encore à connaître le prix mensuel. Pour le moment, Twitter ne donne aucune information. Depuis son rachat avec fracas du réseau social, le patron de Tesla tente de maintenir le navire à flot.

Les différentes décisions prises ces dernières semaines plombent les comptes de l’entreprise. De nombreux salariés quittent le navire. Parfois de leur plein gré, parfois ils sont carrément licenciés pour avoir émis publiquement des réserves sur la stratégie actuelle portée par le milliardaire. Il y a urgence ! 2023 vient à peine de commencer que la direction de Twitter mise sur un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros sur l’année. Soit une baisse de 41% par rapport à 2022.

Un changement global du modèle économique

Cette annonce est le premier pas vers une refonte plus globale de la manière dont Twitter génère des revenus. Dans un autre tweet, Elon Musk affirme vouloir réduire le nombre de publicités ciblées pour les abonnées car elles parasitent actuellement l’expérience des utilisateurs. Reste que, ces dernières sont la pierre angulaire des recettes du réseau social. Ainsi, derrière les annonceurs risquent de prendre moins de pub sur Twitter voire demander une baisse des prix.

Il s’agit dont une refonte globale du modèle économique de Twitter. Ainsi, les revenus publicitaires seront moins prédominants. À la place, la direction mise donc sur un nombre d’abonnements suffisants pour combler le manque à gagner. Mais aussi, générer des profits encore plus importants. Reste à savoir si c’est la bonne décision. Réponse dans quelques semaines lors de la présentation de ce nouvel abonnement.

Cédric Bonnefoy est journaliste.

Aucun commentaire à «Twitter : un abonnement plus cher sans publicité»

Laisser un commentaire

* Champs requis