Kima Ventures se lance dans le web to shop en entrant au capital d'Allo Media

le marché de la publicité locale pèse 10 milliards d'euros en 2013. 1
à 2 milliards devraient basculer sur Internet dans les trois ans à
venir.

C'est le vieux rêve de l'Internet : accusé depuis des années de voler des clients aux commerces traditionnels, d'aucuns affirmaient au contraire que le web était capable de leur faire faire le chemin inverse, le fameux "web to shop" ou en bon français, de la "toile au magasin". Seulement jusqu'ici, les tentatives étaient plutôt décevantes. Rares sont les commerçants à ne pas avoir été démarchés et parfois à ne pas avoir souscrits à une offre de "vitrine virtuelle", souvent sur une galerie commerçante elle aussi virtuelle portée souvent par leur propre association de commerçants. Des centaines de sites du type mavilllecommerces.com ont fleuri sur la toile et... végètent doucement quand ils ne sont pas tout simplement morts, faute de visiteurs.


L'erreur ? Penser qu'un consommateur consulte Internet comme on se promène dans une galerie ou dans une rue commerçante. Non ! Neuf internautes sur dix commencent leur séance de surf en posant une question à Google ou à un autre moteur de recherche, et 80 % des recherches de produits sur le web se terminent dans un magasin en dur ! Dans le même temps, 25 % des recherches sur le web intègrent un mot clef local... C'est ce que Romain Sambarino, le fondateur autodidacte d'Allo-Media a compris en 2010 en lançant Allo-medecins.fr. Son site a réussi à se placer en première réponse sur Google dans de nombreuses villes françaises, donnant aux internautes qui interrogent le moteur le nom et le téléphone du médecin qui se trouve le plus proche de chez eux ou de leur lieu de travail.

Rejoint par les entrepreneurs François Aubry (The Connecting Company) et Arnaud Dassier (l'enchanteur du web), Romain Sambarino et la vingtaine d'ingénieurs d'Allo Media sont ainsi devenus leaders en France en matière de SEO (Search Engine Optimisation) géolocalisée et de monétisation de l'information locale sur la toile.
Forts de ce savoir-faire dans les annuaires, les ingénieurs de Allo Média ont su le convertir en solution d'orientation du consommateur à la recherche d'un bien ou d'un service vers les commerçants partenaires de ses solutions baptisées "Web2Shop". C'est cette activité en développement que le fonds Kima Ventures abondé par les bien connus pro du web Xavier Niel (Free) Pierre Kosciuscko Morizet (Priceminister) ou encore Jérémie Berebi (Net2one), a décidé de financer en participant à une première levée de fonds d'Allo Média, bouclée début avril.

Il faut dire que les chiffres parlent d'eux-mêmes : en 2013, 80 % des dépenses des consommateurs étaient concentrées dans un rayon de 30 kilomètres autour de leur domicile, et le taux de transformation en magasin est vingt fois plus élevé que dans l'e-commerce ! La solution Web2shop s'appuie donc sur le savoir-faire en matière de SEO de Allo Média, afin de positionner un service comme un plombier ou un livreur de pizza en première position sur les moteurs de recherche, à un serveur vocal doté d'intelligence artificielle, capable d'apporter au prestataire les seuls appels qualifiés qui aboutiront sur une vente, écartant les appels non pertinents. Et ce sont les seuls appels qualifiés qui sont facturés aux commerçants utilisateurs de la solution ! Cette solution technique, associée à un modèle de rémunération à la performance, ont séduit les experts de Kima Ventures, qui ont souhaité financer les nouveaux développements techniques et le déploiement commercial de la solution Web2shop en France.

Mais il faut faire vite : aux Etats-Unis, toujours en avance de deux ou trois trains sur le vieux continent en matière d'Internet, des sociétés comme Yodle, Yext Localvox ou ReachLocal engrangent et les clients, et les investisseurs, avec des chiffres d'affaires à faire tourner les têtes : le leader, ReachLocal, est déjà côté au Nasdaq et revendique 500 millions de dollars de chiffre d'affaires en 2013...

 Arnaud Dassier, Romain Sambarino et François Aubry sont aux commandes d'Allo Media,
leader du SEO géolocalisé en France, rejoint début avril par le fonds Kima Ventures.

professionnels SEO

 


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur SUD RADIO de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).