Lors d'un festival, réglerez-vous vos achats avec Lyf Pay ?

70 %
70 % des Français posséderaient un smartphone... autant de clients
potentiels pour Lyf Pay !

Lyf Pay, le dernier-né des moyens de paiement made in France, part à l’offensive pour recruter des clients. Conçue en priorité pour les jeunes technophiles, l’application mobile aura été présente lors d’une dizaine de festivals à l’été 2017, dont Les Francofolies à La Rochelle, Musilac à Aix-les-Bains, Les Nuit Secrètes à Aulnoye-Aymeries et Rock en Seine en région parisienne.

Lyf Pay, késako ?

Et si, lors de festivals de musique, les commerçants et leurs clients pouvaient se passer d’espèces ? C’est en tout cas le pari de Lyf Pay, une solution de paiement sans contact fonctionnant grâce à une application mobile et des QR codes. Compatible avec n’importe quelle carte bancaire (sauf American Express), un compte Lyf Pay peut être mis en place en quelques minutes. Il n’est pas soumis à l’acceptation du dossier, contrairement à l’usage en vigueur dans les banques traditionnelles.

Une fois une carte bancaire reliée à Lyf Pay, l’application est immédiatement utilisable. Lors de l’achat, la carte bancaire est prélevée du montant correspondant, sans surcoût pour le consommateur. Lyf Pay devrait également servir comme moyen de paiement sur Internet, le client étant amené à renseigner son numéro de mobile puis valider le paiement dans l'application Lyf Pay dans son smartphone. Le numéro de carte bancaire n’est donc pas communiqué sur le site du commerçant. Seul bémol : à ce jour, nous n’avons pu trouver aucun e-commerçant acceptant ce moyen de paiement, Lyf Pay lui-même refusant de s’exprimer sur ce sujet.

Autre fonctionnalité pouvant se révéler très pratique pour le partage des frais entre amis, par exemple : Lyf Pay permet de faire des virements instantanés. Les fonds reçus constituent un solde Lyf Pay, qu’on peut ensuite utiliser pour régler ses achats auprès de commerçants ou bien le virer sur son compte bancaire.

Lyf Pay : du nouveau dans le paysage ?

Plus qu’un simple moyen de paiement, l’application Lyf Pay permet aux commerçants de diffuser leurs offres. Des actualités et des bons de réduction numériques peuvent par exemple être envoyés. Dans les magasins Auchan et Carrefour (tous les deux figurant parmi les sociétés à l’origine de Lyf Pay), l’application servira également de carte de fidélité numérique, éliminant la nécessité de présenter une carte sur support plastique. Mieux encore : les clients de ces deux enseignes pourront bientôt régler leurs achats avec Lyf Pay directement depuis les applications My Auchan et Carrefour et moi et récupérer leur ticket de caisse de manière numérique.

Pour les commerçants, l’intérêt de Lyf Pay est donc de savoir quel client précis a acheté quoi, quand et pour quel montant, ces données leur échappant totalement lorsqu’ils n’ont pas leur propre carte de fidélité. Or, il s’agit d’informations hautement valorisables, qui permettent d’analyser les habitudes et d’anticiper les besoins des consommateurs.

Lyf Pay, est-il novateur par rapport à la concurrence (l’application S-Money du groupe BPCE, par exemple) ? Rien ne permet pour le moment de l’affirmer, Lyf Pay refusant là encore de s’expliquer.

À lire sur le même sujet :

Envoyer de l'argent avec un simple tweet, c'est pour bientôt

Pour envoyer de l'argent, un numéro de téléphone suffira


A découvrir