Applications mobiles : 2016, nouvelle année record

Par Anton Kunin Modifié le 6 février 2017 à 20h51
Applications Mobiles Securite Informatique Attaques
35 milliards de dollarsEn 2016, les applications mobiles ont rapporté 35 milliards de dollars à leurs créateurs.

En 2016, les propriétaires de smartphones et tablettes ont téléchargé 15 % de plus d’applications et ont passé 25 % de plus de temps à les utiliser. Les revenus des créateurs de ces applications ont quant à eux bondi de 40 %, révèle le bilan annuel du secteur publié par App Annie.

Les téléchargements d’applications et leur temps d’utilisation sont en hausse

Tous pays confondus, le temps passé en 2016 sur les applications Android était supérieur de 150 milliards d’heures à celui de 2015. À eux tous, les « mobinautes » ont passé 900 milliards d’heures sur les applications. C’est une moyenne de deux heures par jour et par utilisateur. Sur un an, la hausse a été de 25 %. Sans surprise, un navigateur Internet (Google Chrome), Facebook et YouTube arrivent en tête des applications les plus utilisées.

Même si le temps passé est un meilleur indicateur de l’évolution des usages, le nombre des téléchargements interpelle aussi. En 2016, 90 milliards d’actes de téléchargement ont été recensés : c’est 13 milliards de fois de plus qu’en 2015. Ces chiffres reflètent la poursuite de l’adoption de smartphones dans bon nombre de pays, les téléchargements d’applications étant des actes propres surtout à la première année de possession du smartphone. Si le nombre de téléchargements a à peine progressé aux États-Unis, cette progression a été très prononcée dans des pays comme l’Indonésie, la Russie et surtout l’Inde.

Des revenus en hausse de 40 %

L’adoption croissante de l’iPhone en Chine n’a pas manqué de tirer les chiffres du téléchargement sur iOS vers le haut : les téléchargements réalisés dans ce pays représentent 80 % de la croissance. Fait qui peut paraître surprenant : malgré le succès inouï de Pokémon Go, en 2016, ce ne sont pas des jeux qui ont tiré la croissance vers le haut. Sur iOS, répandu sur les marchés matures, les « mobinautes » ont surtout téléchargé des applications répondant aux catégories Finances, Voyages et Photo / Vidéo, tandis que sur Android, très répandu dans les pays émergents, ce sont des applications « essentielles » de catégories telles que la Productivité, les Outils et les Réseaux sociaux qui sont arrivées en tête.

En 2016, les créateurs d’applications ont empoché 35 milliards de dollars, soit 40 % de plus qu’en 2015. Sur iOS, cette croissance a été même supérieure, avoisinant les 50 % sur un an. Les applications qui ont rapporté le plus de revenus étaient les jeux : ils ont représenté 75 % de l’ensemble des revenus sur iOS et 90 % des revenus sur Google Play. N’empêche qu’en volume, les revenus tirés du téléchargement sur les app stores ne représentent que la moitié du chiffre d’affaires généré, l’autre moitié provenant de téléchargements sur des app stores Android alternatifs et de la publicité.

Aucun commentaire à «Applications mobiles : 2016, nouvelle année record»

Laisser un commentaire

* Champs requis