Les French Days : un intérêt limité et des économies incertaines

Par Anton Kunin Publié le 4 mai 2018 à 6h51
Soldes Ete Reductions Crise Risque Magasins Offres Promotion
15 %La fréquentation des sites marchands a augmenté de 15 % pendant les French Days.

La première édition des French Days, le nouveau rendez-vous des consommateurs avides de promotions qui s’est tenu du 27 avril au 1er mai 2018 à l’initiative de Bercy, a suscité un intérêt limité et a été moyennement intéressant en termes de bonnes affaires, apprend-t-on d’une étude du comparateur en ligne Idealo.

Fréquentation : +21 % lors des French Days, +112 % lors du Black Friday

Imaginés à la suite d’un appel du ministère de l’Économie afin de dynamiser les ventes à une période de l’année habituellement creuse pour le commerce de détail, les French Days ont finalement suscité un intérêt limité. Le comparateur en ligne Idealo a certes enregistré une légère augmentation du trafic par rapport au reste du mois d’avril 2018 (+15 % par rapport au 1er avril 2018), la fréquentation relevée le 1er mai 2018 (le plus fort moment des French Days) est néanmoins restée inférieure à celle du weekend de Pâques (+21 % à l’époque). À titre de comparaison, le Black Friday 2017 a suscité une hausse de la fréquentation de 112 %.

Idealo note néanmoins une hausse des achats vers la fin de l’opération. Si les deux premiers jours des French Days ont totalisé 17 et 18 % du total des achats respectivement, les 29 et 30 avril 2018 ont totalisé 21 % des achats et le 1er mai 22 %.

Les French Days : pour des promotions vraiment intéressantes, il fallait chercher

Les promotions proposées lors des French Days ont certes été intéressantes sur certaines catégories de produits. Des rabais de 19,3 % en moyenne ont été constatés sur les télévisions (par rapport au prix moyen observé depuis le 16 avril 2018), de 10,6 % en moyenne sur les ordinateurs portables, de 19,8 % sur les LEGO, de 10,8 % sur les aspirateurs et même de 43 % sur les trampolines.

Cependant, ces promotions ont été en quelque sorte « l’arbre qui cache la forêt », fait-on remarquer chez Idealo. En effet, un grand nombre de catégories de produits (les casques audio, les enceintes, les tablettes, les jeux vidéo, les lave-vaisselle, les réfrigérateurs, les robots de piscine, les aires de jeux ou encore les lave-linge) n’ont pas bénéficié de promotions. Bien au contraire, avec le lancement des French Days les prix de certains produits ont augmenté en sourdine.

Laisser un commentaire

* Champs requis