Noël : les Français prévoient d’acheter davantage en ligne

Par Anton Kunin Modifié le 4 novembre 2016 à 19h43
Christmas 1305067 1920
16,3 %En cette fin d'année, 16,3 % des ventes seront réalisés en ligne

Deux nouvelles attendent les commerçants en ce début de période des achats de Noël : une bonne et une mauvaise.

La bonne nouvelle, c’est que tout comme les années précédentes, les Français prévoient de dépenser des sommes conséquentes pour les fêtes de fin d’année. La mauvaise, c’est que les commerces qui n’ont pas pris le « virage numérique » (et cela concerne la grande majorité d’entre eux, hormis les « enseignes phares » comme Darty, Boulanger ou la Fnac), c’est que les Français se tournent de plus en plus vers Internet pour faire leurs achats de Noël. C’est ce que révèle une étude réalisée par le Center for Retail Research.

Un budget cadeaux conséquent

Parler d’une hausse ou d’une baisse des dépenses pour les cadeaux est un exercice difficile. Les années précédentes ont montré qu’il y a tant d’estimations que de statisticiens. L’année dernière, Deloitte estimait la somme dépensée par personne à 577 euros, tandis que BVA avançait le chiffre de 415 euros. Peu avant Noël 2013, Deloitte annonçait une somme de 302 euros, soit deux fois moins. Difficile de croire que le budget cadeaux des Français ait été quasiment multiplié par deux en deux ans... Néanmoins, une chose est sûre : c’est un poste de dépenses qui reste conséquent.

Le e-commerce en position de force

Les sites de vente en ligne compteront 16,3 % des ventes totales ce Noël, estime-t-on au Center for Retail Research. Ce mode d’achat deviendrait de plus en plus populaire et serait en hausse de 12,6 % sur un an, tandis que les ventes en magasins physiques afficheraient un léger recul de 0,4 %. Conclusion : en 2016, les commerçants peuvent de moins en moins se permettre de ne pas être présents sur Internet.

Cependant, même si la tendance est là, les commerces traditionnels restent pour le moment leaders en termes de chiffre d’affaires : c’est là que se réalisent toujours 84% des ventes. Soit 56 milliards d’euros contre 10,9 milliards d’euros de dépenses sur Internet.

Le mobile poursuit son ascension

39,2 % des achats en ligne seront effectués cette année depuis un smartphone ou une tablette, estiment les auteurs de l’étude. Les consommateurs français dépenseront au total 4,3 milliards d’euros via leurs appareils mobiles, soit une augmentation de 54% par rapport à 2015. Si les commerçants veulent prendre le navire du mobile, le moment, c’est maintenant.

Aucun commentaire à «Noël : les Français prévoient d’acheter davantage en ligne»

Laisser un commentaire

* Champs requis