Ca y est, le diesel à 99 centimes est arrivé !

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 29 novembre 2022 à 10h07

Le 16 décembre 2014, dans notre ecodigest, nous annoncions le gazole à 1 euro pour janvier 2015 avec grand enthousiasme. La réalité a dépassé la fiction encore une fois : le gazole a moins de 1 euro c'était vendredi 19 décembre 2014. Et c'est encore aujourd'hui.

Moins de 1 euro le litre de gazole

Le gazole a fait « plouf », littéralement. Les prix ont chuté et ce que nous annoncions est devenu réalité : le litre de Diesel coûte désormais moins de 1 euro dans certaines stations de service de France. La première à franchir le cap fut celle de Châtellerault, dans la Vienne (86), qui offrait le Diesel à 99 centimes le vendredi 19 décembre 2014. Mais c'était une opération « carburant à prix coûtant ».

L'opération terminée, est-ce que le Diesel est repassé au-dessus de la barre des 1 euro ? Non. Si en Alsace on le trouve à 1,009 euro et que dans le Var il affiche 1 euro tout pile dans certaines stations, ce sont deux stations en Poitou-Charentes qui affichent moins de 1 euro à la pompe.

En l'occurrence, selon le site du gouvernement, une station à Gemozac affiche 0,999 euro le litre de gazole et une station de Surgères affiche 0,997 euro le litre.

Bonne nouvelle avant la hausse du prix

Cette baisse historique du Diesel, qui s'inscrit dans le cadre de la chute du cours de pétrole (un litre de pétrole coûte aujourd'hui moins cher qu'un litre d'Evian), est une bonne nouvelle pour les automobilistes. D'autant plus que le gouvernement a prévu une double hausse du carburant en 2015 : le Diesel va augmenter de 2 centimes HT (2,4 centimes TTC) en guise de compensation de l'abandon de l'Ecotaxe... et tous les carburants (Diesel compris) vont augmenter de 2,4 centimes TTC dans le cadre de la contribution climat-énergie.

4 centimes de hausse en tout, donc, qui ne vont pas impacter le portefeuille des automobilistes : le Diesel a perdu 21 centimes depuis le début de l'année et affiche en moyenne 1,13 euro le litre en France.

Le gouvernement veut abandonner le Diesel

Une bonne nouvelle pour les automobilistes, que cette chute du cours du pétrole et du prix du diesel, qui n'en est pas une pour le gouvernement. Car ce dernier a entrepris de faire abandonner le gazole aux Français.

C'est le cas, par exemple, de Paris qui espère supprimer le Diesel de ses rues en 2022. Le Diesel, il fut un temps apprécié par le gouvernement qui en a incité l'adoption, est désormais mal-aimé car trop polluant et nocif pour l'environnement et l'homme.

Mais avec cette chute du prix, difficile de convaincre les Français d'adopter massivement le sans-plomb qui affiche encore et toujours quelques 20 centimes de plus le litre à la pompe.

prix-diesel-carburant-euro-chute-hausse-fiscalite-france

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio