C’est reparti pour un Tour

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Mathieu Sauvajot Publié le 28 juin 2021 à 15h00
Tour%20de%20france %20cyclisme %20velo%20
65000 EUROSUn ville doit payer 65.000 euros pour faire partie des départs du Tour de France.

Une fois n’est pas coutume, le Tour de France de cyclisme revient en juin cette année pour une 108ème édition. Pour cause de Jeux Olympiques, la Grande Boucle se déroulera du 26 juin au 18 juillet 2021. Bien entendu, si la plupart des observateurs auront à l’esprit les performances de leurs cyclistes favoris, il ne faut pas non plus perdre de vue la course aux sponsors et aux primes qui se joue en coulisse.

Cette année, ce ne sont pas moins de 37 marques, hors médias et institutionnels qui ont signé un partenariat avec le Tour, dont cinq se partageant l’essentiel de la visibilité, aussi bien sur l’épreuve que sur les maillots. D’ailleurs, il convient de mentionner l’arrivée de deux sponsors notables : celle de Shimano en tant que partenaire officiel, qui succède à Mavic afin d’assurer l’assistance durant la course, ainsi que celle de Lesieur, autre marque du groupe Avril, également fournisseur officiel du Tour.

Côté primes, pas de changements réels depuis l’année dernière. Le montant total, distribué par Amaury Sport Organisation aux différents participants s’élève à 2 288 450 euros… contre 2 293 000 en 2020. Globalement, celui-ci reste inchangé depuis 2016, à l’image de la somme que peut espérer empocher le vainqueur, soit 500 000 euros.

Néanmoins, l’augmentation de la prime versée au maillot jaune est de 11% en 10 ans et près de 50% en vingt ans (167 695 euros en 2000). Les prix remportés par le second, le troisième du classement général, ainsi que les vainqueurs du maillot vert (points) et à pois (montagne) sont stables depuis 2008.

Bien entendu, les français espèrent également (finalement) revoir un vainqueur tricolore. Depuis 1903, 36 français ont remporté le Tour, mais le dernier en date n’est autre que Bernard Hinault en 1985. Cette année, les espoirs semblent reposer sur Julian Alaphilippe, lequel a notamment atteint la 5ème place en 2019. Il s’agit au passage du cycliste tricolore le plus populaire selon un sondage YouGov, de quoi être fier, quand on sait que 11% des Français se disent passionnés de cyclisme et que 54% des personnes n'ont même jamais raté une édition du Tour de France.

Ainsi, à défaut de changements économiques majeurs, peut-être que la Grande Boucle nous réservera d’autres surprises le long des routes de France et d’Andorre cet été…

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Titulaire d’un Master de la Sorbonne, spécialisé dans les questions relatives à l’Amérique latine, Mathieu Sauvajot a d’abord rédigé des articles traitant de la géopolitique et de l’économie de ce continent, avant de se tourner vers le domaine du sport. Désormais, il est rédacteur auprès de Paris United ainsi que de l’Observatoire du Sport Business.  

Aucun commentaire à «C’est reparti pour un Tour»

Laisser un commentaire

* Champs requis